Des étudiants de Louvain présentent leur voiture électrique

28/05/14 à 12:02 - Mise à jour à 12:02

Source: Datanews

22 étudiants ingénieurs du Formula Group T, une composante de Groep T/KULeuven, ont présenté à Louvain leur voiture électrique. Il s'agit de l'exemplaire à l'accélération la plus rapide de Belgique.

Des étudiants de Louvain présentent leur voiture électrique

22 étudiants ingénieurs du Formula Group T, une composante de Groep T/KULeuven, ont présenté à Louvain leur voiture électrique. Il s'agit de l'exemplaire à l'accélération la plus rapide de Belgique.

June, tel est son nom, est déjà la troisième génération à être construite par des étudiants en master de cette école. La voiture est plus légère que celles qui l'ont précédée, et dispose notamment d'un volant imprimé en 3D, pour qu'il tienne mieux dans les mains de son conducteur. Cet été, elle va pouvoir participer à plusieurs courses dans le cadre de la compétition Formula Student.

June pèse 210 kilos, ce qui est 20 pour cent plus léger que la précédente appelée Eve, laquelle était déjà 20 pour cent moins lourde que la toute première voiture fabriquée, il y a deux ans. Cela est dû au fait que les étudiants ont pour la première fois utilisé un châssis monocoque en fibre de carbone, ce qui est 50 pour cent plus léger que l'acier.

Ils ont aussi mis au point un système de direction par câbles plutôt que par levier. L'alimentation provient de 288 cellules lithium-ion, ce qui permet d'atteindre une vitesse maximale de 140 kilomètres/heure. June développe une puissance de 85 kilowatts/141 chevaux et met 2,7 secondes pour passer de zéro à cent kilomètres/heure.

Mais la construction d'une voiture qui roule, ne représente qu'une partie du travail. A présent l'équipe Formula Group T se prépare à participer à plusieurs courses. "C'est une compétition pour ingénieurs se composant de deux parties. Dans la partie statique, nous développons les différents aspects de la voiture. Quant à la partie dynamique, il s'agit de courses", déclare le team manager Bram op 't Roodt.

Cela signifie que les étudiants rejoindront Silverstone du 9 au 13 juin, puis Hockenheim du 29 juillet au 3 août, avant de prendre la route de Barcelone pour affronter d'autres étudiants ingénieurs. Il s'agit là de diverses épreuves, dont la principale est une course d'endurance de 20 kilomètres. Cette distance est soigneusement calculée car plus la portée est précise, moins il faut embarquer de batteries dans le voiture.

Les étudiants ont travaillé neuf mois durant à la voiture. Pour seize étudiants, cela s'inscrivait dans leur programme de post-graduat 'entreprenariat innovant'. Cinq autres se sont spécialisés dans divers aspects de la voiture dans le cadre de leur travail de master, alors qu'un étudiant a collaboré au support de manière bénévole.

Pour produire la voiture, les élèves ingénieurs se sont tournés vers plusieurs entreprises, dont Materialise et TE Connectivity, qui les ont soutenus soit financièrement, soit par d'autres moyens. Seuls les pneus, la batterie et le moteur n'ont pas été développés en interne.

En savoir plus sur:

Nos partenaires