Des étudiants de l'ULB et de l'EPHEC remportent le Cyber Security Challenge

18/03/16 à 12:49 - Mise à jour à 22/03/16 à 02:38

Source: Datanews

L'équipe Turla Tech Support, composée d'étudiants de l'ULB et de l'EPHEC, l'a emporté en finale face à neuf autres équipes d'étudiants. Les lauréats pourront entre autres se rendre à la conférence Defcon à Las Vegas.

Des étudiants de l'ULB et de l'EPHEC remportent le Cyber Security Challenge

. © Pieterjan Van Leemputten

En tout, quelque trois cents étudiants formant plus de cent équipes ont pris part au Cyber Security Challenge. La finale a eu lieu hier et a vu s'affronter toute la journée durant les deux meilleures équipes, qui ont dû résoudre des tâches leur rapportant des points.

Au fil de la journée, les jeunes hackers ont aussi dû délaisser le concours pendant quatre fois dix minutes pour relever des défis séparés chez Proximus, Telenet, Hello Bank et KBC. Ils durent entre autres réagir à certains 'cases' tels une cyber-intrusion dans une entreprise.

"Durant le concours, ils ont été confrontés à des tâches médico-légales, mais aussi à des missions offensives, ainsi qu'en matière de développement sécuritaire", explique Arne Swinne de l'entreprise de sécurité Inviso, qui organisait le concours. "Les cases qui leur étaient proposés chez les sponsors principaux, pouvaient être tant très techniques que de très haut niveau. Ils devaient y réagir le mieux possible."

Les lauréats de Turla Tech Support sont trois étudiants de l'ULB et un de la Haute Ecole Economique et Technique. Ils étaient sortis à la quatrième place des qualifications et ont réussi à résoudre 85,2 pour cent des problèmes qui leur furent soumis.

Turla Tech Support

Turla Tech Support © Pieterjan Van Leemputten

A la deuxième place, on trouve ISW, une équipe constituée de deux étudiants de la KHL, d'un étudiant de la Hogeschool Thomas More Kempen et d'un autre d'UC Leuven-Limburg. Ils ont résolu 52,8 pour cent des questions posées. Quant à Team /dev/null se composant d'étudiants de la Hogeschool West-Vlaanderen, elle s'est classé troisième en venant à bout de 38,9 pour cent des questions.

Las Vegas

La récompense de l'équipe gagnante consiste notamment en une visite de la conférence sur la sécurité Defcon à Las Vegas. Ses membres auront aussi droit à une formation assurée par le Sans Institute d'une valeur de quelque cinq mille euros et à une certification d'ISACA. Des prix étaient aussi attribués aux deuxième et troisième places. C'est ainsi que Telenet offrait un espace serveur d'une valeur de 200 euros par mois, alors que Proximus a remis des IoT development kits.

Plus d'expertise nécessaire

L'idée sous-jacente au Cyber Security Challenge a germé, il y a deux ans, chez NVISO. "Nous avons pris cette initiative car il y a vraiment un manque de talent sur le plan de la sécurité dans notre pays. C'est déjà compliqué dans l'IT, mais c'est parfois extrêmement aigu dans la sécurité", explique le coorganisateur Vincent Defrenne. "Il n'en va du reste pas autrement aux Pays-Bas, voire aux Etats-Unis."

En savoir plus sur:

Nos partenaires