Des espions israéliens ont surpris des homologues russes utilisant le logiciel de Kaspersky

11/10/17 à 13:22 - Mise à jour à 13:22

Source: Datanews

Des espions israéliens ont surpris des homologues russes en train d'espionner des... espions américains.

Des espions israéliens ont surpris des homologues russes utilisant le logiciel de Kaspersky

© Antonio Prohías

Selon The New York Times, des membres des services secrets russes ont espionné en secret leurs collègues américains. Ils auraient pour ce faire utilisé le très populaire logiciel antivirus de l'entreprise russe Kaspersky. Ce logiciel équipait jusqu'il y a peu encore les ordinateurs de quelques dizaines de services publics américains.

Pour pouvoir sécuriser les ordinateurs de ses utilisateurs, Kaspersky y scanne tous les fichiers. Des espions russes en auraient profité. The New York Times qualifie dès lors Kaspersky "de sorte de Google pour informations sensibles''. On ne sait pas clairement si Kaspersky était au courant.

A l'insu des Russes, des espions israéliens se seraient introduits chez Kaspersky. Ils y auraient découvert comment les espions russes s'y prenaient. Les Américains auraient été prévenus en 2014 déjà.

Kaspersky, une firme d'origine russe, est depuis quelque temps déjà dans la ligne de mire des autorités américaines. Plus tôt cette semaine, le journal The Washington Post annonçait que le logiciel de sécurité en question avait été utilisé pour pénétrer sur l'ordinateur d'un sous-traitant de la NSA, le service de sécurité américain. Kaspersky a toujours démenti tout lien que ce soit avec le gouvernement russe. "En tant qu'entreprise privée, Kaspersky Labs n'entretient aucun lien indésirable avec n'importe quelle autorité, même pas russe, et la seule conclusion que l'on peut tirer, c'est que Kaspersky Lab est prise au piège d'une lutte géopolitique", a affirmé Eugene Kaspersky, le fondateur de l'entreprise, plus tôt cette semaine par voie d'un communiqué de presse.

L'entreprise a entre-temps aussi réagi aux nouvelles informations. "Comme l'intégrité de nos produits est essentielle pour notre activité, Kaspersky Lab corrige tous les points faibles qu'elle découvre ou qui lui sont rapportés", peut-on lire dans un communiqué. "Kaspersky Lab répète qu'elle est prête à collaborer avec les autorités américaines pour répondre aux éventuelles questions relatives à ses produits et systèmes et demande que toute information pertinente et contrôlable lui soit transmise, afin que l'entreprise puisse démarrer sa propre enquête dans les plus brefs délais."

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos