Des escrocs actifs sur des sites belges de seconde main

12/08/11 à 13:32 - Mise à jour à 13:32

Source: Datanews

Le parquet de Termonde (Dendermonde) mène une enquête à grande échelle à propos d'escrocs actifs sur des sites web belges de vente d'articles de seconde main.

Des escrocs actifs sur des sites belges de seconde main

Le parquet de Termonde (Dendermonde) mène une enquête à grande échelle à propos d'escrocs actifs sur des sites web belges de vente d'articles de seconde main. En quelques jours seulement, 1.400 victimes potentielles ont déjà été recensées, selon le parquet. Les escrocs trompent leurs victimes au moyen des systèmes de paiement de PayPal et Western Union.

Le mode opératoire des escrocs est très pointu, explique Jurgen Coppens, porte-parole du parquet: "Ils réagissent à une annonce d'un bien à vendre et déclarent explicitement qu'ils veulent l'acheter et payer via PayPal, un système de paiement sûr d'achats sur internet. Ensuite, l'escroc indique qu'il travaille sur une plate-forme de forage et achète le bien en question pour son fils qui se trouve lui sur le continent. Il ajoute qu'il va verser via PayPal un montant supplémentaire pour couvrir les frais du 'Pickup-Agent' (transport et réception du bien)."

Le vendeur reçoit ensuite un mail de PayPal confirmant que l'argent a été viré et reçu sur le compte PayPal. "Le vendeur pense alors que tout est en ordre et transfère l'argent de son propre compte au Pickup-Agent via Western Union. Qu'est-ce qui apparaît alors: l'e-mail de PayPal est expédié par l'escroc lui-même avec une fausse adresse e-mail et semble provenir tout droit de l'authentique PayPal."

En quelques jours, l'enquête a déjà identifié 1.400 victimes potentielles approchées de cette manière. Le dommage global n'a momentanément pas encore été déterminé, selon le parquet.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires