Des entreprises retirent leurs applis pour l'Apple Watch de l'App Store

03/04/18 à 15:34 - Mise à jour à 15:34

Une nouvelle réglementation portant sur les applis pour l'Apple Watch a contraint de nombreux développeurs à retirer leur appli de l'App Store.

Des entreprises retirent leurs applis pour l'Apple Watch de l'App Store

© Instagram

Depuis le 1er avril, l'Apple Watch ne supporte plus que les applis fonctionnant indépendamment d'un iPhone. Instagram a été l'un des premiers réseaux sociaux à lancer une appli pour la montre originale, mais l'entreprise vient de la retirer du magasin d'applis, car elle ne supportait pas les fonctions wifi et LTE de la montre intelligente d'Apple.

Le réseau social devait choisir: adapter le software ou retirer l'appli. Il a opté pour la deuxième formule. Instagram n'est du reste pas la seule à avoir récemment retiré son appli watchOS car Slack et Twitter avaient déjà précédé la marque fille de Facebook.

Numéro un du marché

On peut pourtant malaisément prétendre que l'Apple Watch connaîtra des problèmes suite à la perte de ces applis. En automne de l'année dernière, les ventes de montres de la série 3 ont en effet doublé en comparaison avec celles de la série 2 durant le même période de 2016. Les montres intelligentes ne connaissent certes pas le même degré de popularité que les smartphones, mais Apple est quand même encore et toujours l'acteur dominant sur ce marché. De par ses chiffres, l'entreprise représente 61 pour cent des ventes totales de montres intelligentes, selon l'analyste de marché IDC.

A présent que les montres intelligentes stagnent depuis quelques années déjà, les entreprises se posent cependant toujours davantage la question de savoir si une appli pour ce genre de produit représente encore une plus-value. Certaines applis fonctionnent en outre mieux que d'autres sur les montres connectées. Via l'appli Instagram, il est par exemple possible de visionner le flux de nouvelles, mais le mini-écran de la Watch n'a jamais été idéal pour regarder les photos des amis.

En savoir plus sur:

Nos partenaires