'Des employeurs contrôlent les courriels et la navigation web de leur personnel'

19/04/13 à 13:22 - Mise à jour à 13:22

Source: Datanews

Le respect de la vie privée au travail est sous pression. Il n'est pas rare en effet que des employeurs contrôlent la boîte mail de leurs employés, écoutent leurs communications téléphoniques ou équipent les voitures de société d'un équipement de localisation.

'Des employeurs contrôlent les courriels et la navigation web de leur personnel'

Le respect de la vie privée au travail est plus que jamais sous pression. Les employeurs se permettent en effet souvent de contourner la loi. Voilà ce qui ressort d'une enquête qui sera publiée ce prochain week-end par le magazine Vacature. Le magazine a interrogé 413 employés flamands en high management, technologie de l'information et ressources humaines, qui de par leur fonction sont bien placés pour juger la politique de respect de la vie privée appliquée par leurs employeurs.

Contrôle de la boîte mail et de la navigation web Selon l'étude, 36 pour cent des employeurs contrôlent parfois la boîte mail de leur personnel. Quasiment la moitié des entreprises (46 pour cent) passe en revue la navigation sur le web de leurs employés et ce, de manière exceptionnelle à systématique. Une sur trois vérifie les courriels professionnels de leur personnel, systématiquement ou non, alors qu'un pourcentage comparable a fait installer des caméras. Dans l'immense majorité des cas, le personnel connaît l'existence de ces caméras - ce qui est légalement obligatoire -, mais l'étude n'a pas vérifié si le personnel savait combien de caméras sont installées et où.

Equipement de localisation dans les voitures Une voiture de société sur dix en Flandre semble être équipée d'un appareil de localisation. Dix-sept pour cent des entreprises écoutent exceptionnellement à systématiquement les conversations téléphoniques professionnelles de leurs collaborateurs. Dans une entreprise sur vingt, les conversations téléphoniques personnelles des collaborateurs sont aussi mises sur écoute. Les informations de santé, soumises pourtant au secret médical, sont également toujours plus souvent utilisées contre les employés.

Le magazine a aussi réalisé des interviews d'une vingtaine de spécialistes et de témoins de la vie en entreprise. Ce volet nous apprend que les employeurs prennent un peu à la légère leur obligation générale d'informer leur personnel sur le plan de la politique de respect de la vie privée appliquée au travail. Plus d'un employé sur trois ignore ainsi que ses courriels sont contrôlés. (Belga/MI)

En savoir plus sur:

Nos partenaires