Des écoles supérieures flamandes à la recherche d'applis pour les 'wearables'

03/09/14 à 13:54 - Mise à jour à 13:54

Source: Datanews

L'Erasmushogeschool Brussel et la Hogeschool PXL vont examiner deux années durant les possibilités de ce qu'on appelle la technologie 'wearable'.

Des écoles supérieures flamandes à la recherche d'applis pour les 'wearables'

L'Erasmushogeschool Brussel et la Hogeschool PXL vont examiner deux années durant les possibilités de ce qu'on appelle la technologie 'wearable'.

Cette recherche aura pour but de cartographier les marchés sur lesquels la technologie portable pourra garantir un service à la fois meilleur et plus efficient. Il est question ici d'une 'utilisabilité' générale dans l'optique de meilleures prestations au niveau des appareils, de la confidentialité, de l'acceptation du marché et de l'acceptation sociale. Dans deux cas concrets, l'on examinera comment cette 'utilisabilité' pourra se dérouler.

Pour ce projet, les deux écoles supérieures flamandes recevront un subside du programme TETRA de l'IWT, conjointement avec quelque 25 entreprises. Le marché des 'wearables' est actuellement encore limité avec les Google Glass, les bracelets sportifs et la montre intelligentes comme principaux exemples. Mais une étude de marché récente réalisée par Canalys démontre que ce marché a crû de pas moins de 684 pour cent au cours du premier semestre de cette année.

Les deux écoles se focaliseront sur différents domaines. La Hogeschool PXL se concentrera surtout sur le secteur logistique: pensons ici à la réception main libre d'informations, tout en déambulant dans un magasin. Quant à l'Eramushogeschool Brussel, elle examinera les possibilités dans le secteur des soins: par exemple comment des personnes âgées pourront habiter plus longtemps chez elles grâce aux 'wearables'.

Cette scission est due aux formations spécifiques proposées par les deux écoles, mais les formations liées à l'informatique en tireront aussi avantage. Pour PXL, il s'agit entre autres du post-graduat en développement d'applications mobiles, alors que pour l'Erasmushogeschool, il s'agit des trajets de spécialisation 'Softwareontwikkeling' et 'Mobile App & Web' au sein des formations 'Toegepaste Informatica' et 'Multimedia & Communicatietechnologie'. La connaissance acquise grâce au projet profitera à ces domaines, selon les deux écoles.

En savoir plus sur:

Nos partenaires