'Des dissensions à propos du rachat de Nokia ont coûté sa place à Steve Ballmer chez Microsoft'

06/03/14 à 12:33 - Mise à jour à 12:33

Source: Datanews

L'on sait que Steve Ballmer s'emporte facilement. Mais lorsque la direction de Microsoft vota dans un premier temps contre son projet de racheter Nokia, il aurait littéralement pété un fusible. Cet incident a précipité son départ, selon BusinessWeek.

'Des dissensions à propos du rachat de Nokia ont coûté sa place à Steve Ballmer chez Microsoft'

Steve Ballmer a toujours voulu transformer l'entreprise de software que Microsoft était à l'origine, en une firme de hardware. Le conseil d'administration de Microsoft n'en était pas ravi - les tablettes Surface n'ont guère connu le succès au début - et ne voulait dans un premier temps rien entendre des plans de Ballmer de racheter entièrement Nokia. Le CEO de Microsoft à l'époque aurait vraiment sorti de ses gonds lors d'une réunion avec le conseil d'administration en juin de l'an dernier. Une tirade de Ballmer à l'adresse de Bill Gates et consorts aurait ainsi été entendue jusqu'en dehors de la salle de réunion. Voilà ce qu'a appris BusinessWeek d'une source anonyme.

Le projet de reprendre Nokia a finalement été revu par Ballmer, puisque seule la division des smartphones a été absorbée. Ce rachat a été accepté par le conseil d'administration.
Pourtant, la direction de Microsoft a décidé, suite à cette réunion houleuse, de laisser partir Ballmer en retraite anticipée. Son départ a été annoncé en août 2013. Aujourd'hui, Ballmer est remplacé par Satya Nadella, qui dirigeait précédemment la division 'cloud' de l'entreprise.

Steve Ballmer vient précisément de déclarer "regretter que Microsoft n'ait pas regroupé suffisamment vite le hardware et le software". Le conseil d'administration lui aura-t-il mis des bâtons dans les roues?

En savoir plus sur:

Nos partenaires