Des difficultés pour les gestionnaires de centres de données en 2010

30/11/09 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

Le gestionnaire d'un centre de données éprouvera des problèmes en 2010. Voilà ce que prévoit le cabinet d'analystes Gartner. Les problèmes en matière d'énergie, d'espace et de technologie gagneront en effet encore en importance l'an prochain.

Le gestionnaire d'un centre de données éprouvera des problèmes en 2010. Voilà ce que prévoit le cabinet d'analystes Gartner. Les problèmes en matière d'énergie, d'espace et de technologie gagneront en effet encore en importance l'an prochain.

"Les coûts énergétiques sont ceux qui augmentent le plus vite dans les centres de données. Il n'empêche que les gestionnaires consacrent trop peu d'attention au mesurage, au contrôle et à l'approche de ce poste de dépenses", déclare l'analyste Rakesh Kumar. Selon lui, les gestionnaires sont insuffisamment conscients des économies qu'ils peuvent réaliser. "Ils doivent se rendre compte par exemple que la suppression d'un serveur x86 dans un centre de données représente une économie de 400 dollars en frais énergétiques par an", ajoute Kumar.

Les gestionnaires doivent renoncer à l'idée qu'il n'existe qu'une façon de réduire les coûts dans un centre de données, selon le cabinet d'analystes. Il recommande donc de passer en revue tous les coûts et d'y rechercher les plus importants. Il conseille de remplacer l'ancien matériel ou le matériel qui n'est pas pleinement exploité par de nouveaux modèles. Les clients de Gartner indiquent qu'un tel remplacement permettrait de réduire le nombre de serveurs de 5 à 20 pour cent.

Une autre économie pourrait consister en la réduction du nombre des emplacements et en l'examen approfondi du lieu réservé à chaque centre de données. "Nombre de centres de données ont crû ces dernières années, parce que les entreprises ont progressé, mais il peut en résulter qu'ils ne soient plus adaptés à l'endroit où ils avaient été installés. Tel est le cas par exemple, lorsqu'ils se trouvent dans un pays où les salaires sont élevés", explique le cabinet d'analystes. Les entreprises doivent donc se pencher sur l'emplacement de leur centre de données et examiner les coûts du travail, de l'énergie, etc.

Pour l'avenir, les entreprises doivent aussi tenir compte de la croissance attendue du centre de données. Son emplacement doit pouvoir y répondre pendant une durée minimale de cinq ans, selon les analystes.

En collaboration avec Computable

Nos partenaires