Des désinvestissements intéressants font grimper le bénéfice net de GIMV

22/05/08 à 07:00 - Mise à jour à 06:59

Source: Datanews

GIMV a atteint l'exercice dernier un bénéfice net de 161,4 millions d'euros et ce surtout grâce à des désinvestissements favorables.

GIMV a atteint l'exercice dernier un bénéfice net de 161,4 millions d'euros et ce surtout grâce à des désinvestissements favorables.

La société d'investissements est satisfaite de ses "bons résultats" au dernier exercice, qui ont été atteints "malgré les circonstances du marché moins favorables depuis l'automne 2007". GIMV présente un dividende de clôture de 2,36 euros bruts par action, ce qui amène le dividende total sur l'exercice à 4,36 euros bruts.

Au cours de l'exercice passé, le bénéfice net a été fortement influencé par des désinvestissements favorables: des participations ont été vendues à de meilleures conditions que leur valeur comptable. En outre, la valeur du portefeuille a également évolué favorablement. "Depuis l'application des IFRS (les standards de rapportage financiers internationaux, NDLR), le bénéfice de GIMV repose en effet majoritairement sur l'évolution de la valeur de son portefeuille, où les fluctuations des valeurs tant réalisées que non réalisées doivent être prises en compte", explique GIMV dans un communiqué de presse.

Durant l'exercice 2007-2008, les plus-values nettes réalisées ont atteint un total de 128,1 millions d'euros, dont 81 pour cent provenaient des activités de Corporate Investment, 17 pour cent d'ICT et 2 pour cent de Life Sciences.

L'exercice dernier, GIMV a investi 234,9 millions d'euros. En outre, les fonds gérés par GIMV ont encore investi 70,6 millions d'euros. La majeure partie des investissements, 134,8 millions d'euros, ont été consentis dans Corporate Investment, 67,6 millions dans l'ICT, 18,4 millions dans Life Sciences et 14 millions dans de nouvelles initiatives.

Les désinvestissements ont représenté 380,7 millions d'euros. GIMV a vendu entre autres ses participations dans Alfacam, Jensen-Group, Dujardin Foods, DTS, Bever Zwerfsport, Geveke, Hebu, Holonite, Telenet, Business Architects et Devgen.

Le portefeuille de GIMV avait une valeur de 848,1 millions d'euros, fin mars, et la valeur de ses biens propres était de 1,327 milliard d'euros, soit 57,28 euros par action. En 2007-2008, elle a réalisé un rendement de 12, 6 pour cent sur sa propre fortune.

Source: Belga

Nos partenaires