Des démocrates recherchent aux Etats-Unis une seule voix pour sauver la neutralité du net

16/01/18 à 15:12 - Mise à jour à 15:11

Des politiciens démocrates tentent, sur base d'une résolution déposée au sénat, d'encore sauver la neutralité du net aux Etats-Unis. Il leur reste moins de 30 jours pour trouver une seule voix républicaine.

Des démocrates recherchent aux Etats-Unis une seule voix pour sauver la neutralité du net

© REUTERS

Actuellement, 49 sénateurs démocrates et un sénateur républicain défendent la motion visant à contrer la suppression de la neutralité du net. La résolution a été présentée au sénat après la décision prise par la Federal Communications Commission (FCC), l'organe de contrôle des télécommunications aux Etats-Unis, de supprimer la neutralité du net.

Garantir la neutralité du net à l'avenir

Selon la législation américaine, le sénat dispose exactement d'un délai de 60 jours pour rejeter une décision d'une agence indépendante telle la FCC. Alors qu'il reste à présent moins de 30 jours, les démocrates ont la lourde tâche de convaincre leurs collègues républicains de l'importance de la neutralité du net. Si la motion est votée, cela ne signifie cependant pas encore que la neutralité du net sera sauvée. La motion doit en effet encore être approuvée à la chambre (majoritairement républicaine), avant d'être signée par le président Donald Trump. La chance de succès est donc bien mince.

Un point important de la motion, c'est le fait que les politiciens démocrates veulent s'assurer que les membres de la FCC ne puissent à l'avenir plus prendre de décisions de ce genre. Si la motion venait quand même à être acceptée, ce serait une fameuse victoire pour les défenseurs de la neutralité du net aux Etats-Unis.

Nos partenaires