Des cybercriminels volent l'argent virtuel des joueurs en ligne

31/01/07 à 00:00 - Mise à jour à 30/01/07 à 23:59

Source: Datanews

L'argent et les armes des jeux en ligne, tels que Second Life ou World of Warcraft, sont la nouvelle cible des cybercriminels. Du spyware ('espionniciel') spécifique permet à ces derniers de dérober les données des comptes des utilisateurs.

Les 'Linden Dollars' de Second Life et les armes de World of Warcraft sont les espèces et armes virtuelles des jeux en ligne. Elles revêtent cependant une valeur dans la vie réelle, étant donné qu'elles peuvent être échangées contre de l'argent sonnant. Ce phénomène porte le nom de RMT - Real Money Trading (ou Transaction) - dans le monde du jeu. Certains joueurs s'enrichissent vraiment.Mais qui dit argent, dit aussi présence de malandrins qui n'ont qu'une seule idée: le voler. L'entreprise de sécurité internet, Trend Micro, met en garde contre une nouvelle tendance dans le monde de la cybercriminalité: du spyware visant les joueurs. Les pirates propagent ce code malfaisant dans les communautés en ligne afin de mettre la main sur les données des comptes des joueurs. Ils dérobent ainsi les biens virtuels de ces derniers et les convertissent en argent bien réel ou les mettent en vente sur des sites comme eBay.Trend Micro a elle-même déjà identifié plus de 3.600 attaques de spyware dans le domaine des jeux. Selon l'entreprise, il est très compliqué de poursuivre ces voleurs virtuels parce que les internautes ne déclarent que rarement le vol de leurs biens virtuels. Elle prodigue dès lors quelques conseils pour éviter le vol en ligne: assurez-vous que votre logiciel antivirus est actualisé, ne déclinez qu'avec une extrême précaution les données de votre compte, utilisez éventuellement un scanner web, ne téléchargez pas d'outils ou d'applications de canaux non officiels et n'hésitez pas à déclarer le vol en ligne.

Nos partenaires