'Des contrôles d'alcoolémie inutiles à cause de Twitter et Facebook'

09/10/13 à 13:23 - Mise à jour à 13:23

Source: Datanews

Toujours plus d'automobilistes se préviennent les uns les autres via les médias sociaux à propos des contrôles d'alcoolémie, selon la police néerlandaise. Celle-ci va donc désormais effectuer des contrôles plus courts dans le temps, mais plus mobiles.

'Des contrôles d'alcoolémie inutiles à cause de Twitter et Facebook'

© Belga

Twitter et Facebook font en sorte que les contrôles d'alcoolémie deviennent inutiles car via ces sites sociaux, les conducteurs peuvent se prévenir mutuellement plus rapidement, ce qui leur permet de les éviter. Voilà ce que déclare la police néerlandaise qui, selon le journal Algemeen Dagblad, veut dès lors passer à un système de contrôles brefs et très mobiles.

"Si une fête est organisée, l'on sait très rapidement sur les médias sociaux qu'un contrôle d'alcoolémie est prévu aux environs. Voilà pourquoi, il s'agit d'être plus créatif et de renoncer à des opérations de contrôle de grande envergure", déclare-t-on à la police de La Haye. "Si l'on voit apparaître sur Twitter un message relatif au contrôle en cours, mieux vaut changer de tactique. Nous allons aussi réaliser des contrôles mobiles au moyen de motocyclistes."

Effectuer de petits contrôles aux alentours du grand contrôle en cours, afin de pouvoir quand même intercepter les conducteurs qui prennent des déviations, est aussi une possibilité, selon la police nationale néerlandaise.

Nos partenaires