Des chercheurs découvrent une faille dans la "muraille de Chine internet"

04/07/06 à 00:00 - Mise à jour à 03/07/06 à 23:59

Source: Datanews

Des chercheurs britanniques de l'université de Cambridge ont trouvé une manière de franchir le 'pare-feu' chinois. Mais du coup, les sites web chinois sont menacés d'attaques de type 'déni de service' qui peuvent exploiter cette 'faille'.

Ces derniers temps, il est beaucoup question de la censure sur l'internet en Chine. Un gigantesque pare-feu empêche l'établissement d'une connexion entre un internaute et un site web contenant des termes dérangeants (selon le gouvernement chinois). Or voici que des chercheurs britanniques ont trouvé une méthode pour percer cette "muraille de Chine internet", dixit nos confrères de l'hebdomadaire néerlandais AutomatiseringGids.La connexion entre le demandeur et le site censuré n'est en fait pas coupée par le routeur. Cette coupure se fait par ajout de transmission control protocol resets (en fait des commandes de remise à zéro) dans les paquets de données où les termes censurés apparaissent. En programmant l'ordinateur de manière telle à négliger les commandes de remise à zéro, le mur internet peut être franchi.Ce même mécanisme devrait pourtant permettre à un internaute malveillant de lancer des attaques de 'denial of service' contre des adresses web situées en Chine. Ceci en transmettant des paquets contenant des mots prohibés, ce qui interrompt la communication. En principe, un pirate pourrait donc rendre impossible toute connexion internet vers des cibles choisies en Chine. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle les chercheurs ont informé la Chinese Computer Emergency Response Team de leur découverte.

Nos partenaires