Des chercheurs capables d'améliorer le cerveau humain comme dans Matrix

01/03/16 à 13:54 - Mise à jour à 13:54

Source: Datanews

En recourant à la stimulation cérébrale, des chercheurs sont à même d'améliorer sensiblement notre cerveau à apprendre des choses. Mais nous sommes malgré tout encore assez éloignés d'un monde, où nous pourrons nous charger en connaissance comme dans le film Matrix.

Des chercheurs capables d'améliorer le cerveau humain comme dans Matrix

THE MATRIX, Carrie-Anne Moss, Keanu Reeves, 1999. © Warner Bros./ Courtesy: Everett Collection. © Everett

Des chercheurs ont présenté un test par lequel le cerveau de 32 nouveaux pilotes est stimulé de manière très ciblée au moyen d'électrodes. Ils ont ainsi tenté d'égaler le fonctionnement du cerveau de pilotes expérimentés.

Des résultats obtenus, il ressort que les nouveaux pilotes ont après quatre jours amélioré d'un tiers leurs performances en matière de simulations et ce, par rapport aux participants d'un groupe placebo, qui avaient fait l'objet d'une stimulation cérébrale factice. "Nous examinons d'abord comment fonctionne le cerveau d'un expert", explique le docteur Matthew Philips. "Et nous tentons d'obtenir le même effet chez les nouveaux-venus."

Il ne s'agit donc pas tant d'une implantation de la connaissance que d'une accélération du processus d'apprentissage via des zones très spécifiques du cerveau, comme par exemple ici au niveau de la coordination main-oeil. Les chercheurs préviennent aussi qu'ils n'en sont qu'à un stade très précoce. A longue échéance, ils pensent que cette technologie pourrait s'avérer utile pour intégrer plus rapidement la connaissance lors de formations.

Cette recherche est effectuée chez HRL Laboratories, une filiale de Boeing et de General Motors, et a fait l'objet d'une publication le mois dernier dans la revue médicale Frontiers of Human Neuroscience. Popular Mechanics fait cependant observer que la maison mère à l'initiative de cette revue a dû dans le passé à plusieurs reprises en retirer l'une ou l'autre recherche. Reste donc à savoir si les résultats obtenus pourront être confirmés par la suite.

Nos partenaires