Des chercheurs belges conçoivent un traceur de vaches à haute valeur technologique

12/06/18 à 14:04 - Mise à jour à 14:04

Des chercheurs du projet imec.icon MoniCow ont mis au point un 'tracker' (traceur, pisteur) spécial permettant aux éleveurs de vaches laitières de suivre la santé et la fécondité de leur cheptel. Ils devraient ainsi pouvoir diminuer sensiblement le risque d'un rut ou d'un vêlage raté.

Des chercheurs belges conçoivent un traceur de vaches à haute valeur technologique

© Imec

Au bout de trois ans, les chercheurs en question ont créé un prototype de l'appareil, qui combine dans un mini-appareil plusieurs applications informatiques existantes pour vaches. L'appareil est chargé par induction, ce qui fait que ses accus ne doivent pas être rechargés manuellement. Pour les fermiers, il s'agit là d'un avantage pratique, mais aussi intéressant au niveau financier. Comme la santé et l'emplacement des vaches sont continuellement suivis, il n'y a plus de complications, et l'éleveur peut rapidement intervenir là où c'est nécessaire.

Prévoir le moment du vêlage et du rut

L'appareil est équipé de divers indicateurs de fécondité et de santé animales, combinés à un nombre restreint de capteurs, qui transfèrent sans fil les informations mesurées à un système central. Concrètement, il s'agit d'un capteur de température placé dans la plaquette que chaque vache possède à l'oreille, ainsi que d'un capteur de mouvements et d'emplacement installé dans son collier. Des algorithmes intelligents traduisent les données brutes en informations finalisées et en conseils pour l'éleveur. De la sorte, le moment du vêlage par exemple peut être prévu jusqu'à 24 heures à l'avance, lorsque les capteurs détectent que la vache s'alimente moins, rumine moins et devient plus nerveuse. Il en va de même pour le rut, lorsque le système détecte que la vache se déplace davantage, mange moins et se couche moins que la normale. Enfin, ces capteurs ont aussi le potentiel de découvrir plus rapidement une bête malade ou aux prises avec des problèmes ongulaires débutants.

La nouvelle technologie offre un grand potentiel, parce que les fermiers optent toujours plus souvent pour des troupeaux plus importants en raison de l'avantage d'échelle économique que cela représente. Mais ces grands troupeaux s'avèrent difficiles à surveiller, ce qui augmente le besoin d'aides technologiques. La réduction des frais de vétérinaire et autres, ainsi que les gains de temps rendent l'investissement rentable.

Nos partenaires