Des changements à la tête de l'IT chez Dexia

19/07/10 à 09:47 - Mise à jour à 09:47

Source: Datanews

Départ d'Alain De Frenne, CEO de Dexia Technology Services, la filiale IT du groupe Dexia, remplacé ad intérim par Danny Janssens, et arrivée de Peter Billiau qui succède à Dirk Hoebeeck comme CIO de Dexia Groupe. L'informatique de Dexia dans la tourmente. L'information était connue depuis la mi-juin dernier: le CEO de Dexia Technology Services (DTS) était remercié. Il n'a pas tardé à être remplacé ad intérim par Danny Janssens, un ex-ING qu'avait emmené dans ses bagages André Vanden Camp lors de sa nomination en novembre 2009 comme chief operating officer (COO) IT & Ops et membre du comité de direction du groupe Dexia. Le départ d'Alain De Frenne a été relativement précipité, mais n'étonne pas les syndicats qui estimaient que l'organisation et le personnel avaient souffert d'une "succession de mauvaises décisions et d'objectifs irréalistes."

Des changements à la tête de l'IT chez Dexia

Départ d'Alain De Frenne, CEO de Dexia Technology Services, la filiale IT du groupe Dexia, remplacé ad intérim par Danny Janssens, et arrivée de Peter Billiau qui succède à Dirk Hoebeeck comme CIO de Dexia Groupe. L'informatique de Dexia dans la tourmente.

L'information était connue depuis la mi-juin dernier: le CEO de Dexia Technology Services (DTS) était remercié. Il n'a pas tardé à être remplacé ad intérim par Danny Janssens, un ex-ING qu'avait emmené dans ses bagages André Vanden Camp lors de sa nomination en novembre 2009 comme chief operating officer (COO) IT & Ops et membre du comité de direction du groupe Dexia. Le départ d'Alain De Frenne a été relativement précipité, mais n'étonne pas les syndicats qui estimaient que l'organisation et le personnel avaient souffert d'une "succession de mauvaises décisions et d'objectifs irréalistes." Et d'épingler encore les réductions de coûts , notamment dans les équipes de test, d'où une baisse de la qualité des services, ainsi que "des décisions peu judicieuses et des objectifs irréalistes" dans certains projets, engendrant stress, frustration et démotivation.

André Vanden Camp évoque plutôt des divergences de vues sur la stratégie à long terme. Il s'est engagé envers les syndicats à améliorer le time to market et à accroître la qualité. De même, il s'agira de renforcer la satisfaction tant du personnel que des clients de DTS (internes au groupe). Pour assurer la gestion au quotidien de DTS, Danny Janssens, membre du comité exécutif de DTS, a été nommé. Un successeur à Alain De Frenne devrait être désigné vers octobre ou novembre, nous a assuré André Vanden Camp. DTS emploie 530 personnes, réparties pour 1/3 au Luxembourg et 2/3 en Belgique, outre une centaine d'externes (l'appel au bodyshopping devrait d'ailleurs être progressivement supprimé).

L'autre changement à la tête de l'IT du groupe est la nomination, au 1er août prochain de Peter Billiau comme CIO du Groupe Dexia. Il succèdera à Dirk Hoebeeck qui avait été nommé à ce poste en 2006. Après avoir commencé sa carrière chez Siemens, Hoebeeck était passé au Crédit Communal en '84, lequel avait été racheté par Dexia en '96. Il sera également IT manager d'Anhyp, rachetée en 2000 par Axa et CIO de J Van Breda & Co jusqu'en 2003. Il rejoindra alors Dexia dans le développement IT avait d'être promu CIO du groupe. Pour sa part, Peter Billiau a entamé sa carrière en '92 chez Barco, avait de passer durant 1 an chez AMS en '95 puis d'être nommé senior manager chez Proximus. Et depuis 2007, il était head of Service Operations chez Vodaphone UK.

En savoir plus sur:

Nos partenaires