Des caméras méga-pixels à Charleroi

04/12/08 à 11:10 - Mise à jour à 11:09

Source: Datanews

Le duo Securipoint et NeXTeL faisant partie du groupe TelelinQ va déployer un nouveau système et réseau de surveillance par caméras IP dans le métro de Charleroi.

Le duo Securipoint et NeXTeL faisant partie du groupe TelelinQ va déployer un nouveau système et réseau de surveillance par caméras IP dans le métro de Charleroi.

Dans une première phase, 25 stations seront équipées de caméras méga-pixels spéciales de Arecont qui reproduisent des images à 180° et 360°. Ce nouveau système permettra de zoomer avec une très grande précision sur les détails, comme des visages et sacs à main, ce qui devrait garantir la sécurité des usagers du métro. La surveillance CCTV analogique existante sera par ailleurs intégrée à la solution IP. NeXTeL se chargera du réseau dorsal avec de l'équipement LAN d'Alcatel.

"Nous pourrons utiliser le réseau à fibre optique existant du groupe TEC", déclare Bart Verhulst, managing director de Securipoint. Securipoint et NeXTeL ont décroché ce projet d'une valeur de 1.860.000 EUR en l'emportant sur Siemens, Telindus et Tein Telecom: "L'un de nos atouts réside dans la visualisation des caméras et dans la possibilité d'ajouter des fonctions par la suite. C'est ainsi qu'actuellement, un module de détection intelligente des mouvements est aussi envisagé", ajoute Bart Verhulst.

Dans une deuxième phase, 11 autres stations seront ajoutées au réseau, plus précisément dans des stations de métro en cours de construction ou non encore utilisées. Charleroi disposera alors du réseau de métro le plus moderne de Belgique. "L'infrastructure dans le métro bruxellois est par exemple nettement plus ancienne. D'ici quelques années, la capitale envisage elle aussi une rénovation à grande échelle", conclut Verhulst.

Nos partenaires