Des cadres supérieurs de HTC écroués pour fraude et vol

03/09/13 à 13:30 - Mise à jour à 13:30

Source: Datanews

Cinq collaborateurs du fabricant taïwanais de smartphones HTC ont été arrêtés pour le vol de secrets d'entreprise.

Des cadres supérieurs de HTC écroués pour fraude et vol

La police taïwanaise a arrêté cinq collaborateurs du constructeur de smartphones HTC parce qu'ils sont soupçonnés de fraude et de vol de documents secrets de leur entreprise. Voilà ce qu'annoncent plusieurs journaux asiatiques.
Parmi les suspects, l'on trouve trois cadres supér

eurs: Justin Huang (concepteur du smartphone HTC One), Thomas Chien (vice-président product design) et Wu Chien-Hung (responsable du département R&D).

Le trio aurait empoché 330.000 dollars de HTC pour la conception du boîtier du HTC One, via une agence de design extérieure, et se serait ensuite partagé l'argent. En outre, Chien a été pris en flagrant délit par HTC, alors qu'il téléchargeait des documents relatifs au progiciel HTC Sense 6.0. Il aurait de surcroît fait parvenir ces documents à des concurrents chinois.

D'après les rumeurs, les trois responsables avaient l'intention de quitter HTC pour créer leur propre agence de design ciblant le marché chinois. A partir de là, ils voulaient concevoir de nouveaux appareils sur base des documents dérobés chez HTC.
Selon des médias taïwanais, Chien et Wu se trouveraient encore en prison, alors que les trois autres suspects auraient été remis en liberté conditionnelle.

En savoir plus sur:

Nos partenaires