Des actionnaires de Tandberg dédaignent l'offre de Cisco

16/10/09 à 10:40 - Mise à jour à 10:39

Source: Datanews

Un quart des actionnaires de Tandberg rejettent l'offre de rachat de 2 milliards d'euros lancée par Cisco. Ils la jugent trop basse.

Un quart des actionnaires de Tandberg rejettent l'offre de rachat de 2 milliards d'euros lancée par Cisco. Ils la jugent trop basse.

Le 1er octobre, le géant américain des réseaux Cisco Systems offrait un peu plus de 2 milliards d'euros pour racheter Tandberg, le spécialiste de la visioconférence norvégien. Mais 21 gros actionnaires, qui disposent conjointement de 24 pour cent des actions, estiment que Tandberg, en tant qu'entreprise indépendante, pourra encore engranger de bons résultats à l'avenir. Ils sont cependant ouverts à une offre supérieure de la part de Cisco ou d'un autre candidat.

L'an dernier, Tandberg a enregistré un chiffre d'affaires de 540 millions d'euros. Le hasard veut que l'offre de Cisco arrive précisément une semaine après l'ouverture officielle d'une filiale belge à Malines. Chez nous, Tandberg occupe huit personnes. Elle y compte aussi pas mal de références comme Johnson & Johnson, Atlas Copco, Honda Europe, Dexia et la Commission européenne. Récemment, Tandberg a encore défrayé la chronique avec [une installation de test pour cancéreux] en collaboration avec Belgacom au sein de la clinique AZ Maria Middelares de Gand.

Nos partenaires