Démo d'un SSD ultrarapide chez Western Digital

08/08/14 à 13:43 - Mise à jour à 13:43

Source: Datanews

Le spécialiste du stockage Western Digital revendique des résultats IO record pour sa technologie SSD sur base de puces PCM.

Démo d'un SSD ultrarapide chez Western Digital

Les Solid State Disks (SSD, 'disques durs à puces') offrant d'excellentes performances d'entrée/de sortie (Input/Output) jouent un rôle toujours plus important dans le nouveau monde ICT des volumes 'big data' rapidement accessibles. Lors du Flash Memory Summit organisé à San Jose (Californie), HGST - la filiale 'enterprise storage' de Western Digital - a procédé à la démonstration d'une technologie SSD atteignant 3 millions de 'random read IO's/sec' (dans un environnement 'queued'). En outre, HGST se targue d'une latence d'1,5 microseconde pour les 'small block random reads' (en environnement 'non-queued'), ce qui "ne peut en général pas être atteint avec la mémoire NAND Flash et les actuelles technologies 'contrôleur & interface'".

Pour cette technologie, HGST a développé un nouveau protocole de communication par interface (présenté à la conférence Usenix FAST, plus tôt cette année) et recourt également à des puces de mémoire à changement de phase (PCM, PRAM). Ces puces de mémoire non volatiles utilisent des matériaux qui peuvent être rapidement amenés d'une structure amorphe à un état cristallin et inversement, ce qui génère des vitesses de commutation très élevées, notamment pour des applications d'écriture rapides.

HGST a procédé à la démonstration d'une carte à enficher PCi équipée de puces PCM d'1 Go à 45nm, ainsi que d'un prototype de carte PCie Gen 2x4 SSD. Les puces PCM doivent cependant encore relever quelques défis en matière de consommation de courant, de changements de phase indésirables et d'utilisation à long terme.

En savoir plus sur:

Nos partenaires