Démission du rédacteur du GPD qui avait transmis son mot de passe

09/11/07 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Le rédacteur du service presse néerlandais GPD (Geassocieerde Pers Diensten), qui avait divulgué son code de connexion au système informatique de son employeur à un informateur du ministère néerlandais des affaires sociales, a remis sa démission.

Le rédacteur du service presse néerlandais GPD (Geassocieerde Pers Diensten), qui avait divulgué son code de connexion au système informatique de son employeur à un informateur du ministère néerlandais des affaires sociales, a remis sa démission.

Selon le rédacteur en chef de GPD, le journaliste est venu le voir de lui-même, mardi, et a reconnu avoir transmis son code. L'informateur des affaires sociales le lui aurait extorqué en utilisant un "prétexte fallacieux", mais le rédacteur en chef n'a pas voulu le révéler. Selon lui, le journaliste travaille depuis plus de dix ans pour GPD. "Il regrette vivement son acte et a renoncé de lui-même à sa fonction", explique le rédacteur en chef qui a eu un "entretien approfondi" avec son collaborateur. "C'est de l'inconscience et c'est interdit. On est tenu par le secret professionnel", ajoute-t-il.

Samedi, [on avait appris] que deux anciens journalistes du GPD, qui travaillent à présent comme informateurs aux affaires sociales, s'étaient introduits par effraction quasiment chaque jour pendant un an dans le système informatique de la rédaction du service presse. Tous deux ont par conséquent été provisoirement mis à pied.

Source: Belga

Nos partenaires