Démarrage d'un procès à propos d'une vaste fraude télécoms

05/05/11 à 12:07 - Mise à jour à 12:07

Source: Datanews

Aujourd'hui, 32 accusés de fraude fiscale à grande échelle dans le secteur télécoms doivent comparaître devant la chambre du conseil d'Anvers.

Démarrage d'un procès à propos d'une vaste fraude télécoms

Aujourd'hui, 32 accusés de fraude fiscale à grande échelle dans le secteur télécoms doivent comparaître devant la chambre du conseil d'Anvers. Parmi eux, l'on trouve aussi des entreprises comme KPN (Versatel en fait déjà vendue à Mobistar), Verizon et Colt.

Voilà ce qu'on peut lire dans le journal De Tijd. L'enquête a en fait débuté en 2005. Elle s'est focalisée sur de possibles circuits de fraude dissimulés derrière les nombreux magasins téléphoniques de la ville. Les résultats de l'enquête furent très rapides. L'on a même dit l'époque que les opérateurs télécoms fermaient sciemment les yeux sur ces pratiques suspectes. De cette manière, des millions d'euros auraient échappé à la TVA.

De Tijd écrit que 'selon ses propres renseignements', les entreprises télécoms concernées se sont déjà arrangées avec le fisc. Il s'agirait ici aussi de millions d'euros.

En savoir plus sur:

Nos partenaires