Deloitte lance un avertissement à propos du trafic sur les réseaux sans fil

21/01/13 à 13:18 - Mise à jour à 13:18

Source: Datanews

Deloitte lance un avertissement à propos du trafic sur les réseaux sans fil

Selon Deloitte, les opérateurs télécoms ne peuvent suivre la croissance du trafic sur les réseaux sans fil. L'entreprise prévoit donc un 'wireless spectrum crunch': une réduction des vitesses sans fil et une hausse des prix pour le transfert des données.

Même sur les réseaux 4G LTE, un futur 'wireless spectrum crunch' s'avère inévitable, prévoit l'entreprise de conseils Deloitte dans ses TMT Predictions annuelles. Les opérateurs ne peuvent faire face à la croissance des smartphones, tablettes et autres appareils sans fil, de sorte qu'il est urgent de prendre des mesures. Le trafic sur les réseaux sans fil a doublé chaque année depuis 2009. En 2016, le trafic en question sera pas moins de cinquante fois supérieur à celui de 2012.

L'adoption accélérée du 4G ne pourra pas empêcher ce 'spectrum crunch', selon Deloitte. C'est surtout dans les zones urbaines densément peuplées que des encombrements se manifesteront dans le spectre sans fil. Les utilisateurs finaux seront confrontés à une réduction des vitesses de transfert sans fil, à l'impossibilité d'accéder au réseau et à des connexions qui s'interrompront de manière inattendue. 'La raison en est simple', écrit Deloitte dans son rapport. 'Le besoin de spectre dépassera l'offre.' L'entreprise prévoit rien que pour les Etats-Unis une carence spectrale de 275 MHz. 'Les vitesses de téléchargement pourraient chuter pendant de longues périodes en dessous d'1Mbit/s', ajoute Deloitte.

Deloitte s'attend aussi à ce que les opérateurs demandent inévitablement plus cher pour ce qui deviendra en réalité une 'marchandise rare'.

Il n'existe pas de solutions simples pour résoudre une carence spectrale. Les autorités ne peuvent pas simplement ajouter des fréquences, alors que repartager les allocations existantes est loin d'être facile. L'utilisation plus efficiente des fréquences existantes est en théorie une solution au 'spectrum crunch' prévu. Mais Deloitte fait subtilement observer que le trafic sur les réseaux sans fil a crû trente fois au cours des sept années qui ont été nécessaires pour développer et déployer 4G LTE, alors que cette technologie n'est 'que' seize fois plus efficiente que le 3G. La prochaine technologie 4G LTE-Advance doublera l'efficience du 4G, mais elle ajoutera moins d'un an de capacité spectrale additionnelle aux rythmes de croissance actuels du trafic sur les réseaux sans fil, selon Deloitte.

En savoir plus sur:

Nos partenaires