Deloitte: 'D'ici la fin de cette année, deux fois plus d'entreprises utiliseront l'AI'

19/04/18 à 12:54 - Mise à jour à 12:53

Selon Deloitte, 2018 devrait constituer une année-charnière dans le développement de la réalité augmentée, alors que l'intelligence artificielle fera sa percée dans le monde des entreprises. Voilà ce que prévoit le cabinet-conseil dans son rapport TMT annuel.

Deloitte: 'D'ici la fin de cette année, deux fois plus d'entreprises utiliseront l'AI'

© REUTERS

Deloitte, l'un 'des quatre grands cabinets-conseils' dans le domaine des services financiers et professionnels, est très optimiste sur l'évolution technologique en 2018. Dans la dix-septième édition de ses prévisions annuelles 'Technology, Media & Telecommunications (TMT)', le cabinet-conseil affirme ainsi que la 'révolution technologique a débuté'. Selon Vincent Fosty, Media & Telecommunication Manager chez Deloitte Belgium, cette révolution se manifestera surtout dans les domaines de l'intelligence artificielle (AI) et de la réalité augmentée (AR).

Selon le rapport, 2018 sera l'année, au cours de laquelle l'AI fera une véritable percée dans les entreprises. D'ici la fin de l'année, deux fois plus de firmes exploiteront l'intelligence artificielle, selon Deloitte, alors qu'on devrait connaître un nouveau doublement d'ici 2020.

En Belgique, l'AI devrait également jouer un rôle toujours plus en vue au cours de 2018. 'Nombre d'organisations belges ont investi ces deux dernières décennies dans des initiatives importantes en matière de science des données. On observe pourtant depuis peu une nette augmentation de l'urgence et de l'intensité du phénomène. Beaucoup d'entreprises nomment par conséquent un 'chief data officer' au sein de leur comité directorial, afin d'exploiter pleinement les possibilités de l'AI', affirme Andrew Pease, senior director for technology chez Deloitte.

La réalité augmentée devient réalité

La réalité augmentée (AR) implique que des animations numériques soient combinées à des images réelles, afin d'ajouter littéralement un plus à la réalité. Même si l'AR n'est absolument pas quelque chose de nouveau en 2018, Deloitte considère que 2018 sera une année-charnière dans son évolution.

En 2018, plus d'un milliard d'utilisateurs d'un smartphone seraient au moins une fois confrontés à du contenu AR, alors que 300 millions le seraient quotidiennement, et quelques dizaines de millions chaque semaine. Selon Deloitte, la qualité et la possibilité de générer des revenus au départ de l'AR devraient nettement s'améliorer. Les applications AR devraient rapporter au minimum 100 millions de dollars en 2018 du fait que la technologie deviendra toujours meilleure. On verra aussi apparaître sans cesse davantage des applications plus utiles pour les consommateurs, telles que le positionnement de certains meubles à l'intérieur des habitations, comme le fait à présent déjà Ikea.

Davantage d'abonnements numériques

Enfin, Deloitte prévoit encore des modèles de consommation des médias chez les (jeunes) adultes. C'est ainsi que le cabinet-conseil prétend que d'ici la fin de 2018, la moitié des adultes dans les pays développés auront deux abonnements au moins à des plates-formes de médias numériques exclusivement tels Spotify et Netflix. Et à l'horizon 2020, il y en aura probablement quatre par personne.

Cette évolution ira évidemment aussi de pair avec la poursuite du recul de la TV traditionnelle. Deloitte prévoit ainsi une régression de 5 à 15 pour cent de la TV en l'espace d'un an dans la catégorie d'âge 18 - 24 ans. Ces chiffres sont dans la lignée de ceux des sept années précédentes, mais auraient néanmoins tendance à se stabiliser. Le marché des alternatives à la TV traditionnelle arrive en effet à saturation (principalement dans les zones anglophones).

Nos partenaires