Dell supportera Solaris sur ses serveurs PowerEdge

15/11/07 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Après avoir passé des accords avec Intel et IBM et après avoir entamé un processus de qualification de Solaris pour la couche de virtualisation de Microsoft (et d'optimisation des solutions de virtualisation Sun pour Windows Server), Sun continue sa quête d'un espace vital plus confortable. Cette fois, le partenaire ciblé est Dell qui, avec ses quelque 30% du marché des serveurs (x86), s'avère incontournable.

Après avoir passé des accords avec Intel et IBM et après avoir entamé un processus de qualification de Solaris pour la couche de virtualisation de Microsoft (et d'optimisation des solutions de virtualisation Sun pour Windows Server), Sun continue sa quête d'un espace vital plus confortable. Cette fois, le partenaire ciblé est Dell qui, avec ses quelque 30% du marché des serveurs (x86), s'avère incontournable.

"Nous avons écouté nos clients", déclarait Jonathan Schwartz, CEO de Sun lors de la conférence d'utilisateurs Oracle OpenWorld. Et le message perçu est clairement que, pour séduire les entreprises et, en particulier, les centres de données où Sun à de grosses ambitions, "composer" avec la présence de Dell était inévitable. "Nous voulons pouvoir desservir le marché le plus large possible. Conjointement. Le discours anti-Dell appartient au passé", ajoute Jonathan Schwartz.

Les deux sociétés se sont engagées à collaborer en matière de certification système et de développement de solutions basées sur Solaris et sur les solutions Dell (y compris, fort probablement, la gestion et l'automatisation système). Dell assurera par ailleurs le support de Solaris, avec Sun en appui de seconde ligne.

Les deux sociétés vont en outre s'adresser de concert aux éditeurs logiciels indépendants afin de les convaincre de supporter, via leurs solutions, Solaris sur PowerEdge.

Nos partenaires