Dell souffre de la faiblesse du marché du PC

17/05/13 à 10:08 - Mise à jour à 10:08

Source: Datanews

Même si Dell peut présenter de solides résultats de vente, ceux-ci ne sont pas non plus exceptionnels.

Dell souffre de la faiblesse du marché du PC

Le chiffre d'affaires trimestriel de Dell s'établit à 14,07 milliards de dollars, ce qui représente une croissance de deux pour cent par rapport à la même période de l'année dernière, mais moins que ce que les analystes avaient prévu. Le bénéfice non-GAAP a reculé de 51 pour cent, ce que l'entreprise attribue aux piètres résultats au niveau du 'end user computing'.

Cette faiblesse du marché du PC continue de jouer des tours à Dell. C'est ainsi que l'entreprise a enregistré une baisse de 9 pour cent de ses ventes, alors que sa marge d'exploitation a régressé de 65 pour cent. Lors de l'explication des résultats, son chief accounting officer Tom Sweet a déclaré que la concurrence était féroce dans ce segment. Voilà pourquoi l'entreprise entend supprimer un milliard de coûts d'exploitation d'ici 2015.

Interrogé à propos de l'avenir du marché du PC, le CFO Brian Gladden a répondu que plusieurs facteurs entraient en jeu. L'un d'eux, c'est que Windows 8 n'est pas le catalyseur que l'entreprise espérait. Selon lui, le marché continuera de souffrir dans les prochains trimestres.

Il y a pourtant aussi des aspects positifs. C'est ainsi que le chiffre d'affaires de la division Enterprise a crû de quelque dix pour cent à 3,1 milliards de dollars. Les Services ont, eux, progressé de deux pour cent. Sur le plan du software, le chiffre d'affaires a été de 295 millions de dollars, mais une perte d'exploitation y a été recensée.

L'entreprise texane a vu ses coûts augmenter. L'une des raisons de cette hausse, c'est que Dell a dépensé 33 pour cent de plus dans la recherche et le développement.

L'entreprise ne souhaite plus faire connaître ses attentes pour l'avenir. Dell est actuellement encore une entreprises cotée en Bourse, mais le projet existe de la retirer de la Bourse, ce qui l'empêche de révéler encore des prévisions.

En savoir plus sur:

Nos partenaires