Dell et IBM gagnent du terrain sur le marché des serveurs

11/12/17 à 11:05 - Mise à jour à 11:05

Dell et IBM ont réussi à croître sur le marché des serveurs et ce, au détriment de HPE, selon le cabinet d'analystes IDC. L'activité 'serveurs' de Lenovo est, elle, sous pression.

Dell et IBM gagnent du terrain sur le marché des serveurs

. © iStockphoto

Selon le Quarterly Server Tracker d'IDC, les rentrées des fournisseurs sur le marché mondial des serveurs ont, au troisième trimestre de 2017, progressé de 19,9 pour cent à 16,982 milliards de dollars.

Le marché des serveurs reprend ainsi vigueur après avoir connu plusieurs trimestres poussifs, au cours desquels il était dans l'attente du lancement des processeurs Intel Purley SkyLake et AMD EPYC. Même si la demande des fournisseurs de services dans le nuage à soutenu les performances générales de ce marché, d'autres composantes de ce dernier repartent à présent de nouveau à la hausse. Les expéditions mondiales de serveurs vers les points de vente ont en effet progressé de 11,1 pour cent sur une base annuelle pour s'établir à 2,67 millions d'unités au troisième trimestre de 2017.

En volume, le chiffre d'affaires issu des serveurs à grimpé de 19,3 pour cent à 14,2 milliards de dollars, alors que dans le segment intermédiaire, il a crû de 26,9 pour cent à 1,4 milliard de dollars. Quant aux systèmes haut de gamme, ils ont progressé de 19,4 pour cent à 1,3 milliard de dollars en profitant du lancement du z14 d'IBM au cours du dernier trimestre.

"Les 'hyperscalers' ont soutenu le besoin en volume au troisième trimestre. Amazon y a repris la première place, alors que Google et Facebook ont elles aussi commencé à augmenter leurs implémentations de serveurs", déclare Kuba Stolarski, research director computing platforms chez IDC.

"Même si les ODM ont majoritairement bénéficié de la demande en serveurs hyperscaler, certains OEM se sont mis à croître sensiblement aussi sur le segment professionnel. Dell a vu ses activités serveurs progresser de 37,9 pour cent suite à la solide synergie entre l'équipe des serveurs et celle du stockage acquise lors du rachat d'EMC. De son côté, HPE s'est détournée des activités hyperscaler pour cibler les entreprises, ce qui permettra d'établir à court terme des comparaisons sur une base annuelle. La Chine est devenue un important marché en croissance au niveau professionnel, comme le démontrent la hausse de Dell de 42,3 pour cent à 433 millions de dollars, et celle du HPE/New H3C Group de 49,6 pour cent à 421 millions de dollars dans ce pays. En outre, IBM a démontré que les entreprises acceptent encore et toujours des systèmes non x86.

Le HPE/New H3C Group continue de dominer le marché mondial des serveurs avec une part de 19,5 pour cent au troisième trimestre de 2017, alors que son chiffre d'affaires a, lui, régressé d'1,1 pour cent à 3,3 milliard de dollars sur une base annuelle. La part de marché de HPE et son taux de croissance annuel incluent les rentrées de la co-entreprise H3C en Chine créée en mai 2016. Les résultats rapportés du HPE/New H3C Group combinent donc les chiffres d'affaires issus des serveurs pour les deux entreprises au niveau mondial.

Pour sa part, Dell prend la deuxième place sur le marché mondial des serveurs avec une part de 18,1 pour cent.

IBM et Cisco sont statistiquement liées et occupent le troisième rang du marché. La part de marché d'IBM est de 6,4 pour cent, alors que son chiffre d'affaires a crû de 26,5 pour cent à 1,1 milliard de dollars sur une base annuelle. Quant à Cisco, elle possède une part de 5,8 pour cent, alors que son chiffre d'affaires a progressé de 6,9 pour cent à 992 millions de dollars. Cisco se déclare ravie de la position de ses serveurs à lame (blade servers).

Lenovo se classe elle cinquième avec une part de 5,1 pour cent, mais a enregistré un recul de 12,6 pour cent de son chiffre d'affaires à 861 millions de dollars. Enfin, le groupe ODM Direct de fournisseurs a vu son chiffre d'affaires augmenter de 45,3 pour cent à 4,1 milliards de dollars.

En collaboration avec Dutch-IT Channel.

En savoir plus sur:

Nos partenaires