Décès du fondateur de Digital, Ken Olsen

09/02/11 à 12:30 - Mise à jour à 12:30

Source: Datanews

Kenneth Olsen est décédé ce dimanche 6 février à l'âge de 84 ans.

Décès du fondateur de Digital, Ken Olsen

Kenneth Olsen, pionnier du mini-ordinateur et co-fondateur de Digital Equipment Corp, est décédé ce dimanche 6 février à l'âge de 84 ans.

Avec après fait des études au MIT et avoir acquis de l'expérience dans la conception de systèmes de radar, Kenneth 'Ken' Harry Olsen, conjointement avec Harlan Anderson et son frère Stan Olsen, fonda en 1957 Digital Equipment Corporation. Après avoir d'abord produit des modules informatiques, Digital introduisit en 1959 son premier ordinateur complet, le PDP-1 (Programmable Data Processor). Avec ses 'mini'-systèmes, tels le PDP-7 (sur lequel Unix fut développé), le PDP-8, le PDP-11 (encore et toujours en utilisation), puis les systèmes Vax, Digital Equipment Corp fut l'une des principales forces motrices dans la percée des ordinateurs tant dans les entreprises plus modestes que dans des applications davantage industrielles/techniques, et ce pour contrer l'hégémonie des gros ordinateurs centraux (mainframes). Avec d'autres pionniers du mini-ordinateur comme le Dr. An Wang (Wang Laboratories) et Ed deCastro (Data General), il fut aussi à la base du développement de l'industrie high-tech autour de Boston, une région qui, dans les années quatre-vingts, était, sous l'appellation 'Route 128', aussi connue que la 'Silicon Valley'.

Ken Olsen stimula une puissante culture d'ingénierie au sein de Digital, ce qui engendra de nombreux produits estimés partout, tels DECnet (réseau) et VMS (le système d'exploitation de l'ordinateur Vax) notamment. Un collaborateur important de cet OS, Dave Cutler, fut ensuite à la base de Windows NT chez Microsoft. Gordon Bell, le développeur du matériel Vax, est lui aussi actuellement lié à la Microsoft Research. Même si son style a été qualifié de paternaliste, Olsen fut hautement apprécié et respecté par ses employés.

En 1992, Olsen quitta 'sa' Digital sous la pression du conseil d'administration, notamment parce qu'il avait mal estimé un certain nombre de développements et en particulier la progression du PC. L'on se souviendra en bien (ou serait-ce en mal?) de sa déclaration suivante: "Il n'y a aucune raison pour que quelqu'un ait un ordinateur chez lui." Ces mots ont pourtant conduit à la grande percée des micro-ordinateurs et auraient même fait référence à une forme de domotique (équipement domestique piloté par ordinateur).

Après son départ de chez Digital (laquelle fut ensuite rachetée par Compaq, avant que celle-ci soit elle-même reprise par HP), Olsen créa une nouvelle entreprise, Advanced Modular Solutions, et siégea au conseil d'administration d'une école supérieure, le Gordon College à Wendham (Mass.).

En 1986, Forbes Magazine décerna à Ken Olsen le titre d''America's most succesful entrepreneur'.

En savoir plus sur:

Nos partenaires