Début du procès en appel de Kim Dotcom contre son extradition vers les Etats-Unis

29/08/16 à 12:54 - Mise à jour à 12:54

Le procès intenté en appel par Kim Dotcom, l'ex-propriétaire de la plate-forme de téléchargements Megaupload, contre son extradition vers les Etats-Unis a débuté ce lundi matin à la Cour Supérieure de Justice dans la capitale néozélandaise Auckland. Ses avocats ont aussitôt demandé que les auditions soient retransmises en direct via la plate-forme vidéo YouTube.

Début du procès en appel de Kim Dotcom contre son extradition vers les Etats-Unis

© Reuters

Dotcom n'était lui-même pas présent au tribunal, mais a déclaré sur Twitter qu'il allait poster un lien vers la diffusion live de son procès, si ses avocats obtiennent gain de cause.

L'ensemble du procès devrait durer six semaines. L'Allemand Dotcom, qui s'appelle en réalité Kim Schmitz, avait été arrêté en 2012 conjointement avec ses ex-collègues Mathias Ortmann, Bram van der Kolk et Finn Batato, parce que Megaupload aurait éludé au moins 500 millions de dollars de droits d'auteur en autorisant des téléchargements illégaux.

Fin 2015, un juge néozélandais avait décidé que Kim Dotcom et les trois autres co-accusés pouvaient être extradés vers les Etats-Unis. Ils risquent une peine de 20 années d'emprisonnement.

(Belga/SD)

En savoir plus sur:

Nos partenaires