Début des négociations à propos du licenciement collectif chez HP

15/01/10 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Au siège principal de l'entreprise ICT HP à Diegem, les négociations ont débuté au sujet du licenciement collectif de 324 collaborateurs annoncé ce mardi par la direction.

Au siège principal de l'entreprise ICT HP à Diegem, les négociations ont débuté au sujet du licenciement collectif de 324 collaborateurs annoncé ce mardi par la direction.

Au cours de la première réunion, le directeur de HP CDS installée à Vilvorde a présenté son entreprise. 472 employés de HP travaillant au service desk devront en effet passer dans cette filiale de HP.

"Nous avons déjà posé beaucoup de questions, mais nous n'avons obtenu que peu de réponses. C'est ainsi que tous les collaborateurs continueront provisoirement à travailler sur leur lieu actuel, mais nous ne savons toujours pas ce qui va se passer à long terme. Chez CDS à Vilvorde, qui occupe quelque 200 personnes, il n'y a de toute façon pas de place pour 472 employés supplémentaires", déclare la secrétaire syndicale Bernadette Mussche (BBTK-SETCa).

Après l'annonce de la restructuration, les syndicats avaient réagi positivement au fait que le service desk restait dans notre pays et qu'une grande partie des travailleurs temporaires se verraient offrir un contrat fixe.

Dans les jours à venir, des conseils d'entreprise extraordinaires sont prévus, au cours desquels HP entend donner des informations sur la restructuration. Ce n'est qu'ensuite que pourra commencer le débat fondamental sur le contenu de la décision proprement dite. Entre-temps, les syndicats restent encore et toujours dans l'ignorance des secteurs touchés par les 324 licenciements.

La colère syndicale à propos de cette décision est encore toujours bien présente. Ce mardi déjà, les syndicats indiquaient que cette opération décidée par une entreprise rentable avait uniquement pour but de faire grimper le cours de son action.

Source: Belga

Nos partenaires