De très bon chiffres high-tech trimestriels au secours de la Bourse

21/04/11 à 12:05 - Mise à jour à 12:05

Source: Datanews

La Bourse réagit positivement aux chiffres trimestriels meilleurs ...

De très bon chiffres high-tech trimestriels au secours de la Bourse

IBM, Intel, Apple,... La Bourse réagit positivement aux chiffres trimestriels meilleurs que prévus dans le secteur high-tech.

Les index des Bourses américaines telles Nasdaq et Dow Jones surfent sur la série de bons résultats trimestriels des entreprises high-tech. Mais en Asie et en Europe aussi, les actions high-tech ont le vent en poupe.

IBM a enregistré une hausse de son chiffre d'affaires de 8% par rapport à l'année précédente, à 24,6 milliards de dollars, et des revenus nettement supérieurs à ceux attendus par les analystes. Intel a elle aussi dépassé les attentes avec un chiffre d'affaires de 12,8 milliards de dollars et un bénéfice net de 3,2 milliards de dollars (chiffres GAAP). Manifestement, la croissance enregistrée dans les systèmes mobiles de toutes espèces (téléphones, tablettes), ainsi que l'intérêt suscité par l'informatique dans le nuage ont engendré une solide demande de produits de centres de données. Ce faisant, Intel compense clairement sa position affaiblie sur le marché mobile même. Par ailleurs, la demande par les consommateurs de produits PC a aussi fortement augmenté dans les économies émergentes, alors que l'Europe et l'Amérique du Nord restent faibles.

Apple a également étonné par ses chiffres trimestriels, étant donné que le deuxième trimestre de son exercice (le premier trimestre du calendrier civil) est habituellement le moins bon. Avec un chiffre d'affaires de 24,67 milliards de dollars et des revenus de 6,4 dollars par action, l'entreprise a fait nettement mieux que les attentes des analystes. L'iPhone s'est tout particulièrement distingué, ce qui est dû aussi au fait que Verizon propose à présent également l'appareil aux Etats-Unis. Les notebooks Mac ont aussi connu le succès. Les ventes de l'iPad ont été par contre un peu inférieures aux attentes, mais ici, il convient de prendre en considération les rumeurs qui ont circulé très vite à propos d'un iPad2, ce qui a assurément incité un certain nombre d'acheteurs à patienter. Actuellement, Apple éprouve manifestement des difficultés à produire le nouvel iPad en quantités suffisantes.

Il n'y a pas qu'aux Etats-Unis que les entreprises high-tech se sont distinguées. En Europe aussi, une entreprise comme ASML, fabricant de machines d'exposition pour la production de puces, a réalisé quasiment un doublement de son chiffre d'affaires au premier trimestre par rapport à 2010, pour passer de 741,8 millions à 1,452 milliard d'euros. Son bénéfice net a grimpé de 101,3 millions à 405 millions d'euros. L'entreprise estime que la catastrophe au Japon aura peu d'impact sur la demande de ses machines, alors qu'elle profitera entre autres des projets d'investissements d'Intel.

Ces chiffres trimestriels ne sont évidemment que des données provisoires, de sorte que l'optimisme quant à une forte année 2011 pour le secteur high-tech doit encore être confirmé par la suite. Actuellement, la plupart des entreprises high-tech semblent en tout cas être très confiantes pour le restant de l'année, grâce aussi au fait qu'elles décrochent à présent des commandes longtemps postposées. Mais le spectre de la crise bancaire et des marchés financiers vacillants est évidemment toujours en train de rôder...

En savoir plus sur:

Nos partenaires