De Lijn va tester des caméras 3D et des capteurs wifi pour compter ses usagers avec plus de précision

31/07/17 à 14:03 - Mise à jour à 14:02

Source: Belga

La société flamande des transports De Lijn, a-t-on appris auprès de nos collègues de l'agence Belga, a décidé d'installer des caméras 3D ainsi qu'un système de détection wifi à titre d'essai afin de compter le nombre de ses usagers avec une plus grande précision.

De Lijn va tester des caméras 3D et des capteurs wifi pour compter ses usagers avec plus de précision

© Belga

Par ces technologies, la société souhaite compléter les données obtenues à partir de la lecture des cartes MOBIB. Et ce n'est franchement pas du luxe, sachant que tous les utilisateurs ne scannent pas leur carte au moment d'embarquer. Des essais seront menés dès le début 2018 sur 15 véhicules, puis peut-être sur 150.

Les discussions relatives au nombre de voyageurs qui empruntent les transports De Lijn et la façon de les comptabiliser sont aussi vieilles que la société elle-même. Pendant des années, l'instauration de la carte MOBIB, dotée d'une puce électronique, a été considérée comme un moyen de clore définitivement le débat. Cependant, force est de constater que cette carte ne constitue pas un moyen de comptage infaillible : certains usagers oublient de scanner leur carte à l'embarquement, tandis que d'autres optent pour l'obtention de leur titre de transport par SMS ou par voie numérique.

Pour parvenir à un comptage plus fiable des usagers, De Lijn souhaite donc mettre à l'épreuve plusieurs technologies. La société de transport a ainsi décidé de tester des caméras 3D associées à un système de détection wifi en complément de la lecture des titres de transport.

Une caméra 3D sera installée par porte, ce qui revient à deux ou trois caméras par véhicule. Viendront s'y ajouter des sondes wifi, qui capteront les signaux émis par les smartphones des usagers au moment de monter à bord du véhicule. Le but est de recouper les données MOBIB avec les signaux wifi captés et les informations fournies par les caméras 3D. La comparaison et le calibrage de ces données doivent permettre à De Lijn d'obtenir un nombre plus précis d'usagers par véhicule, et ainsi d'adapter son offre à la demande.

Le conseil d'administration de la société de transport a déjà donné son feu vert pour la réalisation d'une étude de marché pour l'achat et l'installation de caméras 3D et de sondes wifi. L'adjudication du projet est prévue pour l'automne 2017, de façon à lancer la première phase pour le printemps 2018. L'essai portera d'abord sur 15 véhicules, puis pourrait s'étendre à 150 véhicules si les premiers résultats s'avèrent concluants. La zone exacte dans laquelle le test aura lieu n'a pas encore été déterminée.

En savoir plus sur:

Nos partenaires