De Lijn: Premières cartes à puce l'an prochain seulement

25/11/10 à 10:49 - Mise à jour à 10:49

Source: Datanews

Alors que la ministre flamande de la mobilité Hilde Crevits (CD&V) avait toujours donné comme délai la "fin 2010", la société de transport De Lijn confirme désormais que les premiers tests portant sur la carte à puce de transport ne débuteront qu'au 2e trimestre de 2011 au plus tôt.

De Lijn: Premières cartes à puce l'an prochain seulement

Alors que la ministre flamande de la mobilité Hilde Crevits (CD&V) avait toujours donné comme délai la "fin 2010", la société de transport De Lijn confirme désormais que les premiers tests portant sur la carte à puce de transport ne débuteront qu'au 2e trimestre de 2011 au plus tôt.

"La carte à puce De Lijn pas avant l'an prochain", titrait Data News voici un an déjà. L'article faisait pourtant suite aux déclarations de Hilde Crevits dans les médias. Elle affirmait vouloir utiliser la carte à puce pour connaître avec précision le nombre de voyageurs. "Je veux les premiers chiffres avant fin de l'an prochain", avait-elle alors lancé avec ambition.

Cette déclaration était d'autant plus surprenante que la consultation du marché par De Lijn pour Retibo (Reti étant l'acronyme de Reizigersregistratie en Ticketing, et Bo celui de boordcomputers) débouchait alors sur des conclusions totalement différentes. "Au plus tôt en 2010 pour les premiers tests", pouvait-on lire. Et en février de cette année, Crevits était à nouveau interrogée sur la carte à puce par la Commission Mobilité et Travaux publics du Parlement flamand. A l'époque, elle affirmait encore devant les parlementaires que les premiers tests pratiques seraient lancés fin 2010.

Désormais, nous sommes fin 2010. La situation actuelle est qu'au 15 décembre, les premières offres sont attendues, précise le porte-parole de De Lijn, Tom Van De Vreken. Les adjudications devraient être attribuées avant l'été prochain encore. Le premier test - le 'fast track' - est prévu pour le milieu de l'an prochain. "Un groupe fermé d'utilisateurs d'environ 1.000 voyageurs et l'ensemble du personnel de De Lijn pourront alors entamer les tests. Ils devraient avoir lieu dans le Brabant flamand, du fait de la proximité de la STIB."

Cet aspect est surtout important dans la mesure où la carte à puce constitue un élément important de l'introduction d'un billet unique pour l'ensemble des sociétés de transport du pays. La STIB bruxelloise a introduit dès 2008 la carte à puce Mobib. Afin de coordonner les synergies entre sociétés de transport, notamment sur le plan de la technologie (le standard Calypso), de la sécurité, de la protection de la vie privée, etc., la SA Belgian Mobility Card a été fondée début 2010. "L'objectif est de déployer, un an après les tests (2012) les composteurs dans les véhicules", estime encore Van De Vreken. Et il faudra attendre 2013 au mieux pour voir apparaître le billet unique.

Nos partenaires