De l'argent frais pour le consortium SIS II

18/09/08 à 10:50 - Mise à jour à 10:49

Source: Datanews

Steria France et HP Belgique reçoivent de l'argent supplémentaire pour leur collaboration prolongée au projet SIS II/SIV de la Commission européenne.

Steria France et HP Belgique reçoivent de l'argent supplémentaire pour leur collaboration prolongée au projet SIS II/SIV de la Commission européenne.

SIS II est l'abréviation de Système d'Information Schengen II, SIV signifie Système d'Information Visa. Le SIS a été conçu en compensation de l'abandon des contrôles frontaliers aux frontières intérieures de l'espace Schengen. Les pays participants ont estimé qu'il était important, dans cas, de collaborer étroitement sur le plan de la police et de la justice. La première version est opérationnelle depuis 1995 et de plus en plus de pays se sont affiliés au fil des ans.

Étant donné que l'UE s'est élargie de manière conséquente (et que l'actuel SIS devient désuet), le consortium autour de Steria et de HP travaille maintenant au SIS II et au SIV associé. Mais ce projet a pris du retard depuis 2006, pour des raisons techniques, mais aussi de réglementation. Pour compenser la prolongation de la durée du contrat initial avec Steria et HP et donc aussi les services supplémentaires et les adaptations des entreprises, l'Europe débloque encore 8,4 millions EUR. L'adjudication initiale représentait déjà environ 40 millions d'euros.

Nos partenaires