De l'amiante dans des cabines téléphoniques de Belgacom

14/08/13 à 13:46 - Mise à jour à 13:46

Source: Datanews

L'on trouve de l'amiante dans le plancher de quelque mille cabines téléphoniques de Belgacom. L'opérateur insiste cependant sur le fait que cela ne représente aucun risque pour la santé.

De l'amiante dans des cabines téléphoniques de Belgacom

© Belga Picture

L'on trouve de l'amiante dans le plancher de quelque mille cabines téléphoniques de Belgacom. L'opérateur insiste cependant sur le fait que cela ne représente aucun risque pour la santé. Actuellement, l'on dénombre encore 3.834 cabines téléphoniques en Belgique, dont un tiers renfermerait de l'amiante dans leur base, selon le journal De Morgen. "Nous estimons que 1.000 cabines téléphoniques environ contenant de l'amiante sont encore utilisées", admet Haroun Fenaux, porte-parole de Belgacom. Il est cependant impossible de déterminer où se trouvent exactement ces anciennes cabines, puisqu'elles sont réparties dans tout le pays.

Selon Belgacom, il n'y a absolument aucune raison de craindre quoi que ce soit pour la santé des utilisateurs ou des techniciens. "Nous avons effectué des tests et n'avons relevé aucune trace d'amiante s'échappant du plancher", déclare Fenaux. Une firme spécialisée est actuellement en train d'enlever les cabines téléphoniques restantes. "S'il y avait un danger, ces cabines téléphoniques n'auraient plus été utilisées depuis longtemps déjà."

Pendant des années, l'amiante a été fréquemment exploité dans diverses applications comme les bardages et les toitures. Mais depuis le 1er janvier 2005, l'utilisation et le lancement sur le marché de produits à base d'amiante sont interdits dans toute l'Union européenne. L'inhalation de fibres d'amiante peut en effet provoquer l'asbestose et différentes formes de cancer.

Belgacom est du reste activement occupée à démanteler son parc de cabines téléphoniques. Avant la fin 2015, les dernières cabines devraient avoir disparu.

(Belga/FT)

En savoir plus sur:

Nos partenaires