Davantage de fuites de données en 2008

09/01/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

L''Identity Theft Resource Center' américain a enregistré 47% de fuites de données en plus en 2008 qu'en 2007. Les 'data on the move' demeurent les plus vulnérables.

L''Identity Theft Resource Center' américain a enregistré 47% de fuites de données en plus en 2008 qu'en 2007. Les 'data on the move' demeurent les plus vulnérables.

L''Identity Theft Resource Center' (ITRC) a recensé l'an dernier 656 fuites de données dans des entreprises et autres organisations, ce qui représente une hausse de 47 % par rapport à l'année précédente. L'IRTC se base ici sur diverses sources rapportant des fuites de données aux Etats-Unis, ainsi que sur des indications d'organisations (conformément aux législations des états américains en termes d'obligation de signalement).

Le plus souvent, on relève des fuites de données dans ce qu'on appelle des situations de 'data on the move', en l'occurrence suite à la perte d'ordinateurs portables, PDA, etc. Ici, le plus mauvais score est à attribuer aux entreprises. En 2008, il y eut quasiment un doublement du nombre de cas de vol de données par des initiés, avec, ici encore, les entreprises comme principales victimes. Aux places trois et quatre, on trouve les pertes de données dues à des pirates extérieurs ou 'par mégarde'. Dans cette dernière catégorie, c'est le secteur financier qui s'en sort le mieux avec seulement 0,8% des cas.

L'importance des mesures comme le cryptage et la protection des mots de passe est à rappeler une fois encore car dans l'immense majorité des fuites de données, aucune mesure de sécurisation n'avait été prise. Ce qui est intéressant aussi à observer, c'est que 18 pour cent des cas concernaient la perte de données sur papier - manifestement encore un point faible.

Nos partenaires