Data Domain tombe dans l'escarcelle d'EMC

10/07/09 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

Le bras de fer entre EMC et NetApp ne fut pas de longue durée. L'enjeu? Data Domain, société essentiellement spécialisée en déduplication (domaine du stockage).

Le bras de fer entre EMC et NetApp ne fut pas de longue durée. L'enjeu? Data Domain, société essentiellement spécialisée en déduplication (domaine du stockage).

NetApp avait fait une offre qui, rapidement, incita EMC à la surenchère, petit jeu que NetApp a décidé de ne pas pousser trop loin. "Notre politique d'acquisition se veut disciplinée", soulignait Dan Warmenhoven, CEO de NetApp. "Elle a sciemment pour objectif de générer de la valeur ajoutée à long terme pour nos actionnaires. Voilà pourquoi nous ne pouvons pas nous engager dans une surenchère onéreuse qui diminuerait les avantages financiers et stratégiques de la transaction".

EMC l'a donc emporté en mettant sur la table 2,1 milliards de dollars (l'offre initiale de NetApp était de 1,5 milliard, poussant ensuite à 1,9 milliard). Le conseil d'administration de Data Domain invite désormais les actionnaires de la société à accepter l'offre d'EMC, devant expirer le 17 juillet prochain.

Il sera intéressant de voir comment EMC intègre (ou non) la technologie de Data Domain dans la mesure où elle disposait déjà de solutions et technologies de déduplication- notamment suite à l'acquisition d'Avamar. La chose fait d'ailleurs dire aux observateurs que l'objectif premier d'EMC, via cette acquisition, était d'éviter qu'un concurrent direct ne mette la main sur un atout commercial supplémentaire.

Nos partenaires