Danaher s'empare d'EskoArtwork pour 350 millions d'euros

24/01/11 à 11:59 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

Le groupe danois d'investissements Axcel a vendu l'entreprise gantoise EskoArtwork pour 350 millions d'euros au groupe américain Danaher coté en Bourse.

Danaher s'empare d'EskoArtwork pour 350 millions d'euros

Le groupe danois d'investissements Axcel a vendu l'entreprise gantoise EskoArtwork pour 350 millions d'euros au groupe américain Danaher coté en Bourse.

En 2009, Danaher avait enregistré un chiffre d'affaires de 11,2 milliards de dollars et est actif dans plus de 125 pays. Axcel recherchait depuis quelque temps déjà un acheteur pour EskoArtwork.

Danaher Corporation est un conglomérat diversifié, qui effectue des investissements dans l'instrumentation environnementale, de test et de mesure, dans l'instrumentation des sciences de la vie et les systèmes de diagnostic, la technologie dentale et les sous-systèmes industriels.

Cette dernière catégorie comprend une division d'identification des produits et d'équipement de précision pour le contrôle des mouvements, les détecteurs, les commandes et les instruments de défense, ainsi que pour la sécurité aérienne. Il y existe aussi une plus petite division "outils et composants".

EskoArtwork est spécialisée dans les systèmes prépresse et est leader du marché sur le plan de la conception d'emballages et la réalisation d'étalages de magasin.

"Nous serons intégrés à la division 'systèmes d'identification des produits' de Danaher. Il y a là aussi l'entreprise Videojet Technologies (imprimantes à jet d'encre industrielles de haute qualité, ndlr), pour laquelle notre activité est complémentaire. Grâce à cette acquisition, elle va s'étendre aux systèmes d'emballage", déclare Kurt Demeuleneere, chief financial officer d'EskoArtwork.

Danaher est une appellation à peine connue. Ce groupe est cependant largement rentable et mène une stratégie de rachats. "Il gère ses filiales comme des entreprises indépendantes. Il en conserve les marques. Nous deviendrons une 'business unit' indépendante au sein de la division 'identification des produits'", ajoute Kurt Demeuleneere. "Karsten Knudsen (le CEO d'EskoArtwork, ndlr) et l'ensemble de la direction resteront en place."

Source: Trends.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires