'D'ici 2017, votre smartphone sera plus intelligent que vous'

18/11/13 à 11:49 - Mise à jour à 11:49

Source: Datanews

Les smartphones deviennent de plus en plus... intelligents. Selon le cabinet d'études Gartner, ils pourraient même d'ici cinq ans être plus malins que leurs utilisateurs.

'D'ici 2017, votre smartphone sera plus intelligent que vous'

© Reuters

Les smartphones deviennent de plus en plus... intelligents. Selon le cabinet d'études Gartner, ils pourraient même d'ici cinq ans être plus malins que leurs utilisateurs. A condition que nous partagions davantage d'informations.

Pour Gartner, 'plus intelligents', cela signifie que les smartphones pourront traiter toujours plus rapidement davantage d'informations. Au moyen de ce qu'on appelle en jargon le 'cognizant computing', décrit par Gartner comme la prochaine étape dans l'évolution du nuage personnel, le smartphone pourra collecter tant de renseignements sur vos habitudes, programme quotidien, emplacements et déplacements qu'il pourra en tirer lui-même des conclusions. 'Les smartphones deviennent toujours plus intelligents et le seront même plus que vous d'ici 2017', déclare Carolina Milanesi du cabinet d'études réputé Gartner.

Milanesi étaie son point de vue avec un exemple: 'En cas de problèmes d'embouteillage sur la route le matin, votre smartphone pourra vous réveiller plus tôt pour que vous ne manquiez pas une importante réunion avec votre patron, ou enverra automatiquement un mot d'excuse, s'il s'agit d'une réunion de moindre importance.'

Gartner s'attend à ce que le 'cognizant computing' connaisse un boum dans les deux à cinq ans à venir. Le cabinet y distingue quatre phases. Les deux premières seront 'Sync Me' et 'See Me', à savoir la synchronisation, puis la mise à disposition d'informations. Suivront ensuite Know Me (connaissez-moi) et Be Me (soyez-moi). Cette dernière phase surtout paraît bien étrange pour la plupart d'entre nous.

Le cabinet d'études reconnaît que le respect de la vie privée reste important pour de nombreux consommateurs, mais affirme aussi que des gens sont prêts à renoncer à pas mal de choses au nom du confort. Vous aussi?

Nos partenaires