"D'autres importantes révélations concernant la NSA sont encore à venir"

16/05/14 à 15:45 - Mise à jour à 15:45

Source: Datanews

Quelques-unes parmi les principales révélations à propos des pratiques de mise sur écoute de la part du service de renseignements américain, la NSA, sont encore à venir, a prévenu l'ex-journaliste du Guardian, Glenn Greenwald, à l'origine de l'affaire NSA, dans une interview accordée à la chaîne d'actualité arabe Al Jazeera.

"D'autres importantes révélations concernant la NSA sont encore à venir"

© Reuters

Glenn Greenwald, qui a publié les précédentes révélations d'Edward Snowden dans le journal The Guardian et qui, avec 'No Place to Hide', a aussi sorti un livre sur l'affaire NSA, déclare dans l'interview que sur base des documents secrets qui sont entre les mains de Snowden "il y a encore pas mal de choses en attente".

Complexe

"Diverses révélations importantes doivent encore venir", dit-il. "Un thème essentiel n'a pas encore été abordé car il est très complexe, mais je pense qu'il jouera aussi un rôle dans la façon dont toute cette histoire restera dans les mémoires dans les années à venir. Il offre une réponse à quelques-unes des questions centrales sur la façon dont les pratiques de mise sur écoute ont été exécutées." Greenwald ne donne pas davantage de détails à ce sujet.

"De toutes les personnes que je connais, Snowden est peut-être la plus heureuse"

L'ex-journaliste de The Guardian aborde également en profondeur la situation d'Edward Snowden, qui a obtenu temporairement l'asile en Russie. Greenwald entretient encore régulièrement des contacts avec le dénonciateur, qui se porte très bien, selon lui. "De tous les gens que je connais, il est celui qui vit le plus en paix avec lui-même et qui est probablement le plus heureux", affirme-t-il. "Il m'a récemment raconté qu'il va dormir chaque soir en étant conscient d'avoir entrepris cette action pour défendre ses principes."

Greenwald insiste enfin aussi sur le fait que malgré les accusations de la part des autorités américaines, "personne n'a encore été blessé suite aux révélations." (IPS/MI)

En savoir plus sur:

Nos partenaires