CyberClasse: en progrès mais peut mieux faire

01/09/10 à 08:53 - Mise à jour à 08:53

Source: Datanews

Voici un an, le projet d'équipement informatique des écoles wallonnes était encore à la traîne. Le processus de rentrée et de suivi de dossier devait être révisé, une majorité d'écoles devaient encore rentrer un dossier valable, moins de 20 établissements étaient complètement équipés (sur un total de 3.341). Un an plus tard, les blocages semblent enfin avoir été éliminés. Du moins, si l'on en croit les chiffres donnés par les responsables. Fin août, 1.580 dossiers avaient été rentrés par les écoles (deux fois plus qu'en juin 2009), 424 étaient câblées, 491 avaient été équipées ou étaient "en passe de l'être", le nombre d'ordinateurs installés ou sur le point de l'être était de 11.381, "soit 28,4% des 40.000 ordinateurs prévus". On est donc encore loin du nirvana mais quand on sait de quelle Bérézina on vient...

CyberClasse: en progrès mais peut mieux faire

Voici un an, le projet d'équipement informatique des écoles wallonnes était encore à la traîne. Le processus de rentrée et de suivi de dossier devait être révisé, une majorité d'écoles devaient encore rentrer un dossier valable, moins de 20 établissements étaient complètement équipés (sur un total de 3.341). Un an plus tard, les blocages semblent enfin avoir été éliminés. Du moins, si l'on en croit les chiffres donnés par les responsables. Fin août, 1.580 dossiers avaient été rentrés par les écoles (deux fois plus qu'en juin 2009), 424 étaient câblées, 491 avaient été équipées ou étaient "en passe de l'être", le nombre d'ordinateurs installés ou sur le point de l'être était de 11.381, "soit 28,4% des 40.000 ordinateurs prévus". On est donc encore loin du nirvana mais quand on sait de quelle Bérézina on vient...

De faux départs en problèmes inattendus et contestations, le dossier a dû être remis plusieurs fois sur le métier. Les progrès réalisés en un an, dit-on au Cabinet Marcourt, l'ont été grâce à une meilleure écoute et à une implication des différents interlocuteurs concernés (écoles pilotes, réseaux d'enseignement, administrations wallonnes, Communauté française, entreprises adjudicataires) "afin de comprendre pourquoi toutes les écoles n'adhéraient pas au projet, identifier les freins et lever les obstacles. Aujourd'hui, on a mis l'accent sur les enjeux pédagogiques, notamment en faisant témoigner les directions d'école où les cyberclasses sont installées. 450 directeurs ou directrices d'écoles se sont ainsi inscrits aux 4 rencontres Cyberclasse qui ont été organisées. Le changement de communication porte visiblement ses fruits."

Autre point essentiel, la simplification de la procédure de gestion des dossiers. L'application de suivi en-ligne développée en son temps par Computerland, aussi conviviale qu'un Meccano rouillé, a provisoirement fait place à un simple formulaire à renvoyer par mail ou courrier ou à remettre à un conseiller Cyberclasse. Moins dans l'air du temps mais... Un nouveau site et une nouvelle interface entre l'école et le SPW sont en préparation. Avec des procédures simplifiées (c'est promis). Cela devrait permettre d'accélérer le mouvement.

"Nous avions annoncé qu'il faudrait 2 ans pour équiper toutes les écoles. Le calendrier, jusqu'à présent, est respecté", déclare le Cabinet. Du moins si l'on prend pour point de repère "la période de réel démarrage du processus d'équipement, il y a moins d'un an."

En savoir plus sur:

Nos partenaires