CSC renonce au contrat d'externalisation flamand

12/06/13 à 12:45 - Mise à jour à 12:45

Source: Datanews

CSC n'est plus dans la course pour le contrat d'externalisation flamand. L'entreprise n'a en effet pas remis de proposition à la date butoir du 4 juin. Il ne reste donc plus que trois acteurs aux prises.

CSC n'est plus dans la course pour le contrat d'externalisation flamand. L'entreprise n'a en effet pas remis de proposition à la date butoir du 4 juin. Il ne reste donc plus que trois acteurs aux prises.

Cette nouvelle a été annoncée par le blog généralement bien informé 'Journalinks' et a été confirmée par CSC. L'intégrateur ne souhaite cependant faire aucun commentaire sur les raisons de son renoncement à un contrat pourtant très attrayant courant sur 7 ans et d'une valeur possible d'1 milliard d'euros. Pour la commande d'externalisation de l'ensemble des services ICT des pouvoirs publics flamands, il reste donc à présent trois candidats en lice à savoir le fournisseur actuel Belgacom et HP, ainsi que les offres concurrentes d'ATOS et la combinaison IBM-Cegeka, comme c'était déjà connu en février.

Reste à présent à attendre la décision définitive. Elle ne devrait plus se faire attendre longtemps, puisque le contrat actuel expire en 2014.

En savoir plus sur:

Nos partenaires