Crise ou pas, les consommateurs sont toujours accros au PC

01/08/08 à 08:00 - Mise à jour à 07:59

Source: Datanews

Au deuxième trimestre de 2008, on a vendu 13,8 millions de PC en Europe de l'Ouest, ce qui représente une croissance de 22,9 pour cent et la plus forte hausse depuis 1999.

Au deuxième trimestre de 2008, on a vendu 13,8 millions de PC en Europe de l'Ouest, ce qui représente une croissance de 22,9 pour cent et la plus forte hausse depuis 1999.

Selon Gartner, c'est essentiellement la diminution du prix des PC qui incite les gens à acheter. "Si cela se prolonge, on assistera à une consolidation plus poussée", prévoit Ranjit Atwal, analyste en chef chez Gartner.

La Grande-Bretagne, l'Allemagne et la France ont respectivement enregistré des ventes trimestrielles de 2,8 millions, 2,4 millions et 2,3 millions d'ordinateurs. La croissance est surtout sensible dans les portables qui progressent de 45 pour cent.

Cette forte demande constitue un phénomène européen, mais tous les fabricants n'en profitent pas de la même manière. C'est Outre Manche que la croissance a été la plus forte avec 27,4 pour cent en général et 60 pour cent dans les portables. Quasiment 2 PC sur 3 vendus en Grande-Bretagne sont aujourd'hui des modèles portables. Dell et HP se partagent le marché de 2,8 millions d'unités. Conjointement, ils en détiennent quasiment 45 pour cent. Dell demeure le numéro un avec 645.000 PC vendus (+21,7%), alors qu'HP a progressé de quasiment 100 pour cent sur le marché à la consommation en y écoulant 575.000 unités (+42%).

En France, Asus est devenu le numéro trois du segment des portables avec son eee PC subnotebook au détriment de Toshiba. Asus y a en effet vendu 149.000 PC au deuxième trimestre. Acer continue de dominer le marché français avec 607.000 PC écoulés et 26,6 pour cent de parts de marché, en hausse de 36,5 pour cent. Le lancement du mini-notebook Aspire One et le rachat de Packard Bell notamment ont permis à Acer de prendre le dessus sur HP et Dell.

L'Allemagne de son côté demeure le marché le plus fragmenté et le plus compétitif. Les quatre principaux fabricants y ont tous écoulé entre 270.000 et 300.000 PC. Pas moins de 46,3 pour cent du marché appartenait à la catégorie "autres", après Acer, Fujitsu, HP, Dell et Medion. Ici aussi, Acer a supplanté la concurrence avec une croissance de 45,4 pour cent, soit le double de celle du marché. Tout comme en France, c'est surtout l'introduction du mini-notebook Aspire One et la reprise de Packard Bell qui ont joué un rôle décisif en faveur d'Acer.

La principale victime s'appelle Fujitsu Siemens qui, selon Gartner, a régressé de 7,6 pour cent malgré la forte demande. HP a résolu un problème de stock en appliquant des prix de vente au détail très bas, mais n'a pu faire mieux qu'une croissance relativement modeste de 13,1 pour cent en unités vendues.

Source: Trends.be

Nos partenaires