Créer de la valeur ajoutée IT en toutes circonstances

25/05/09 à 15:00 - Mise à jour à 14:59

Source: Datanews

Le métier d'informaticien est une affaire non seulement de personnes, mais aussi de projet dont le but est de réaliser de la Performance.

Le métier d'informaticien est une affaire non seulement de personnes, mais aussi de projet dont le but est de réaliser de la Performance.

En effet, pour réussir à créer de la valeur ajoutée informatique, nous devons recourir à des collaborateurs à la fois passionnés et fiers: passionnés de pouvoir promouvoir l'informatique et améliorer l'économie et le commercial, et fiers de leurs réalisations informatiques. Nous devons aussi réaliser des projets en nous appuyant sur les techniques connues de gestion de projets, sur des méthodologies et mettre l'accent sur des intégrations de processus de bout en bout; la performance doit être livrée en termes de productivité des collaborateurs et de rentabilité de l'activité! Il faut vivre au quotidien avec le client, et il faut consacrer beaucoup d'énergie pour influencer et changer les personnes.

Mais comment pouvons-nous réaliser cette valeur ajoutée informatique? Revenons en effet à l'essentiel! Il existe de nombreuses façons d'y aboutir dans les différents domaines "People", "Projects" et "Performance". Voici quelques suggestions. D'abord, par un accroissement des compétences relationnelles de nos collaborateurs, c'est la règle des 3 C: Communication, Collaboration, Change. Ensuite, par une mise en oeuvre complète des projets qui ne se limite pas à l'installation, c'est la règle des 3 I: Innovation, Integration, Internationalisation. Enfin, par un renforcement de la performance et de la formalisation, c'est la règle des 3 F: Focus, Fast, Flexible.

Quelles sont par ailleurs les opportunités pour les IT Managers et les CIO dans la mauvaise conjoncture actuelle? C'est le moment pour le responsable informatique d'organiser des plans de formation pour les collaborateurs (non seulement des formations techniques, mais aussi des formations aux nouveaux logiciels). Pas question de réduire les budgets de formation, mias bien de recommander la certification pour nos collaborateurs, d'affiner leurs compétences relationnelles comme la communication. "Ce qui compte, ce n'est pas ce que vous dites, mais ce qu'ils entendent", disait Red Auerbach.

C'est aussi le moment d'élaborer une vision et des projets, et de les communiquer aux collaborateurs pour avoir ainsi plus de capacités; de même, il convient de profiter de l'occasion pour communiquer avec les cadres de l'entreprise et les conseiller sur les opportunités commerciales. C'est par ailleurs le moment de lancer et de réaliser des petits projets axés sur l'amélioration de l'efficacité opérationnelle: la résistance sera moindreface à la standardisation de certains processus et technologies. Réexaminez la stratégie d'approvisionnement et concentrez-vous sur la collaboration et le déploiement de technologies apparentées. Ll'IT Manager ou le CIO doit promouvoir la nouvelle façon de travailler. "Il faut faire en sorte que tout soit aussi simple que possible, mais pas plus simple", disait Albert Einstein!

C'est également le moment d'aligner les projets informatiques sur les projets commerciaux, les prioriser via une gouvernance stricte et bien définie. Il faut calculer le retour sur investissement et le vérifier régulièrement. Il faut mettre à l'épreuve les "business cases"! C'est l'occasion de jouer le rôle multifonctionnel de l'informatique: réducteur de coûts contre créateur de valeur, dirigeant d'entreprise contre directeur informatique, pragmatique contre visionnaire. Ces opportunités dépendront aussi de la phase du cycle de vie de l'organisation IT dans laquelle elle se trouve. A-t-on une fonction de soutien, de catalyseur ou de moteur pour la stratégie de l'entreprise? "Prenez des risques: si vous gagnez, vous serez heureux; si vous perdez, vous serez plus sage", dit un proverbe indien.

Bref, l'informatique et le métier doivent renforcer les compétences relationnelles de nos collaborateurs. Ils doivent ensemble réaliser des projets dans les limites de temps et de budget avec pour objectif d'atteindre un bon ROI et en mettant l'accent sur l'intégration des processus, les innovations et les internationalisations. Ils doivent ensemble être focalisés, rapides et flexibles. Ne sous-estimez pas le timing, le planning et l'impact de ces implémentations qui répondent à des changements de l'entreprise. En d'autres termes, CIO signifie "Career Is not Over", la carrière n'est pas finie. De nombreuses opportunités se présentent pendant une mauvaise conjoncture.

Le véritable secret de la réussite? C'est simple: il n'y a pas de magie, pas de miracle; c'est surtout en travaillant dur, en se dévouant et en ayant la foi que l'on réussit! Tout est une affaire de coopération entre le métier et l'informatique. Tout est une question de personnes! Yes, we can... together!

Freddy Van den WyngaertFreddy Van den Wyngaert est CIO d'Agfa et a été élu CIO of the Year 2008 par Data News.

Nos partenaires