Courtrai: le projet de fibre optique prend forme

27/05/11 à 10:11 - Mise à jour à 10:11

Source: Datanews

LeYLab, le projet expérimental courtraisien de fibre to the home (FTTH), progresse. Actuellement, un peu moins de 200 ménages s'y sont déjà inscrits.

Courtrai: le projet de fibre optique prend forme

LeYLab, le projet expérimental courtraisien de fibre to the home (FTTH), progresse. Actuellement, un peu moins de 200 ménages s'y sont déjà inscrits.

"La connexion va se faire en plusieurs phases. Au cours de la première, nous en connectons à présent 100. Nous continuons à cibler 300 ménages maximum, comme c'est prévu au budget", déclare Dirk Osstyn d'Alcatel-Lucent, l'un des partenaires structurels. Les autres partenaires du projet sont entre autres l'IBBT, Androme, Comsof, le CPAS de Courtrai, Televic, Videohouse, U-Sentric et Belgacom. Ce projet expérimental entend combler le vide existant entre un laboratoire R&D traditionnel et l'industrialisation. L'objectif est de vérifier l'utilité d'un projet FTTH par le biais d'un panel de recherche constitué d'utilisateurs domestiques. A Courtrai, ce sont principalement de nouvelles applications possibles qui seront testées, comme des services multimédias à haute définition, ainsi que des jeux et des applications e-Health. Conjointement avec le CPAS de Courtrai, il y aura par exemple une application permettant à des pesonnnes nécessitant des soins de prendre un contact vidéo à distance avec du personnel médical ou de la famille.

Comme on le sait, pour Belgacom, ce n'est pas la première expérience avec FTTH, puisque des projets similaires sont encore en cours jusqu'au 15 août à Saint-Trond et La Louvière, alors qu'à Rochefort, les tests FTTH sont entre-temps terminés. L'opérateur voulait ainsi surtout déceler d'éventuels problèmes lors du déploiement. Il ne souhaite pas révéler si les tests ont en fin de compte fourni des résultats utiles. Par ailleurs, l'installation généralisée de la fibre optique en Belgique coûterait entre 6 et 7 milliards EUR, comme l'a déclaré, en octobre dernier, Scott Alcott de Belgacom lors du Broadband World Forum de Paris.

En savoir plus sur:

Nos partenaires