Corelio prend 30 pour cent dans Webplications

14/05/09 à 10:20 - Mise à jour à 10:19

Source: Datanews

Le groupe de médias Corelio prend une participation de 30 pour cent dans l'entreprise technologique Webplications. Via la société VUM, Corelio met pour cela 1,3 million d'euros de garanties d'investissement sur la table. La direction et les actionnaires actuels, dont Bart Van Coppenolle (Metris), apportent eux aussi plus de 116.000 euros par voie de créances.

Le groupe de médias Corelio prend une participation de 30 pour cent dans l'entreprise technologique Webplications. Via la société VUM, Corelio met pour cela 1,3 million d'euros de garanties d'investissement sur la table. La direction et les actionnaires actuels, dont Bart Van Coppenolle (Metris), apportent eux aussi plus de 116.000 euros par voie de créances.

L'entreprise louvaniste est propriétaire du portail Zimmo.be et du progiciel Max-Immo pour le secteur immobilier. Webplications a été fondée par Roeland Van Coppenolle (le frère de Bart) et par Jeroen Stalmans, et occupe 20 personnes.

Le but n'est pas de racheter Webplications, selon Thierry Geerts, administrateur délégué de Sydes, composante de la division 'capital risque' de Corelio. "Mais c'est une belle entreprise qui s'inscrit dans notre philosophie d'investissements."

Dans la division 'ventures' de Corelio, on trouve aussi le fonds d'investissement Arkafund, une co-entreprise de Dexia Bank, Corelio et ARKimedes-Fonds. Via Arkafund, Yuntaa, la plate-forme belge via laquelle les utilisateurs peuvent stocker, gérer et partager des fichiers, reçoit 200.000 euros de capital frais. "Arkafund s'est engagé à injecter 1 million d'euros par tranches, c'est-à-dire chaque fois que l'entreprise aura atteint des objectifs fixés à l'avance", explique Geerts.

La participation dans Yuntaa est de 40 pour cent. "Les investissements d'Arkafund se déroulent comme prévu", déclare Geerts. "En raison de la crise des crédits, nous recevons certes moins de dossiers sur notre bureau que ce que nous escomptions au début. Le nombre de demandes augmente par contre, sans que nous puissions parler d'une réelle surprise."

Nos partenaires