Contrôle des voyageurs par reconnaissance de l'iris à Schiphol

22/07/08 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

A partir de l'année prochaine, tous les Néerlandais pourront recourir à la reconnaissance de l'iris pour passer les contrôles à l'aéroport de Schiphol (Amsterdam).

A partir de l'année prochaine, tous les Néerlandais pourront recourir à la reconnaissance de l'iris pour passer les contrôles à l'aéroport de Schiphol (Amsterdam).

Les voyageurs qui désirent utiliser cette technologie doivent d'abord effectuer un scanning de l'iris de leur oeil. Tout comme les empreintes digitales, l'iris est propre à chaque individu. Ce scanning est enregistré dans un fichier. Lors du passage à la douane, le scanner reconnaît la personne. Le système permet aux voyageurs de contourner les files d'attente éventuelles aux postes de contrôle des passeports.

La technologie est déjà utilisée à Schiphol pour un groupe sélectif de voyageurs. Ils payent annuellement une centaine d'euros et bénéficient également d'autres avantages.

Schiphol estime que le tarif du scanning s'élèvera à maximum 40 euros pour le grand public. Le scanning est valable pendant 5 ans.

Source: Belga

Nos partenaires