ContactOffice cible le Brésil

15/05/09 à 10:50 - Mise à jour à 10:49

Source: Datanews

ContactOffice est sur le point de conclure un important contrat avec un institut universitaire brésilien. Résultat: le nombre de clients du spécialiste belge des logiciels bureautiques en ligne pourrait doubler d'un seul coup pour atteindre le million.

ContactOffice est sur le point de conclure un important contrat avec un institut universitaire brésilien. Résultat: le nombre de clients du spécialiste belge des logiciels bureautiques en ligne pourrait doubler d'un seul coup pour atteindre le million.

"Nous ressentons à peine la crise, déclare d'emblée le cofondateur de ContactOffice, Patrick De Schutter, lorsque nous l'appelons. Certaines entreprises réagissent certes de manière quelque peu réservée, mais nous avons aussi des clients qui, sans la crise, n'auraient jamais signé. Des organisations qui doivent renouveler leur Exchange, optent dès à présent plus facilement pour notre solution."

ContactOffice est une suite collaborative et de messagerie en ligne incluant notamment le mail, SMS et des calendriers partagés. Elle permet de partager des documents à distance, de créer des forums et wiki, ainsi que chatter. Dans la plus pure tradition SAAS, le logiciel n'est pas acheté, mais loué. Le spécialiste des logiciels en ligne compte déjà plus d'un demi-million de clients, surtout dans l'enseignement et les PME.

"Ces derniers mois, nous en avons lancé des versions allemande et italienne. Une variante portugaise suivra bientôt. "Avec Cendatec, nous avons déjà gagné un petit client au Brésil, mais nous allons sous peu conclure un contrat avec un institut universitaire qui pourra nous fournir à terme jusqu'à 500.000 utilisateurs supplémentaires." Actuellement, la France est encore le principal marché de l'entreprise, mais le déploiement international se poursuit progressivement. "Notre centre de gravité demeurera cependant en Belgique. Comme nous opérons avec un modèle SAAS, il n'y a en effet pas réellement besoin de filiales locales. Nous continuerons à nous étendre à l'étranger à partir d'ici. Y compris aux Etats-Unis, où nous avons déjà des représentants."

Les nouveaux outils proposés par ContactOffice sont notamment un organisateur de réunions à la Doodle, et le support de CalDav, un protocole standard permettant de communiquer avec un logiciel agenda externe. "Les utilisateurs Mac peuvent entre-temps déjà synchroniser leur agenda, même à partir de leur iPhone", poursuit De Schutter.

L'introduction du protocole CalDav s'inscrit dans la stratégie de ContactOffice d'évoluer vers un gisement de données central dans le nuage (cloud), consultable sur tout appareil. "En outre, la suite permet aux utilisateurs de rapatrier des données se trouvant en différents endroits."

Nos partenaires