Connaissez-vous la valeur de vos systèmes IT?

12/10/07 à 10:10 - Mise à jour à 10:09

Source: Datanews

La grande majorité des directeurs IT et financiers des grandes entreprises répondraient à cette question par un haussement d'épaules, s'il faut en croire une récente étude.

L'éditeur britannique de logiciels Micro Focus a interrogé 250 CIO et CFO européens d'entreprises dont le chiffre d'affaires s'établit entre 100 millions et 1 milliard EUR sur la valeur de leur systèmes IT. Si leurs réponses ne sont pas vraiment surprenantes, on apprend néanmoins que 60% d'entre eux ne peut évaluer avec précision la valeur des logiciels que leur organisation utilise. De même, près d'un tiers ne connaît pas le montant exact des investissements annuels en logiciels. Des réponses qui peuvent étonner d'autant que le recours à l'IT est généralement considéré comme primordial pour le succès du 'business'.

Par ailleurs, il faut savoir que les entreprises ont dépensé en 2006 pas moins de 1.000 milliards $ en IT à l'échelle mondiale. Un montant qui devrait inciter à s'intéresser de plus près à l'utilisation de l'IT. Pourtant, 29% des responsables interrogés seulement affirment pouvoir évaluer la contribution de l'IT au métier de leur organisation. Des chiffres qui confirment une étude antérieure de Micro Focus et KPMG qui prétend que la grande majorité des entreprises (90% pour être précis) n'évaluent pas avec précision leurs investissements IT dans leurs comptes annuels.

Ne pas le savoir est une chose, mais ne pas essayer de l'évaluer paraît tout aussi fréquent. Moins de la moitié (48%) des CIO et CFO tentent de chiffrer la valeur de leurs systèmes IT. Et les CIO sont encore moins nombreux que les CFO à oser l'exercice, 37% contre 60%.

Face à ce constat, Micro Focus a invité Soumitra Dutta, professeur en Systèmes d'Information à la fameuse école de gestion Insead de Paris, à établir des directives précises pour permettre aux dirigeants d'entreprise d'évaluer et de quantifier leurs actifs IT. Un travail qui est attendu en novembre.

Nos partenaires